16 C
Londres
jeudi, août 11, 2022

le chancelier Olaf Scholz en quête d’une coalition

Hélène Kohl

, édité par Mélanie Faure
09h37, le 08 novembre 2021A l’aube de ses débuts au poste de chancelier fédéral allemand, Olaf Scholz met tout en oeuvre pour former une coalition avec les trois partis sociaux-démocrates, écologistes et libéraux. Le visage du parti socialiste-démocarate (SDP) s’active pour que tout soit prêt le 6 décembre, date à laquelle il devrait prendre son poste.

C’est une première au niveau national en Allemagne : pour former sa coalition à trois partis, Olaf Scholz a réparti ses troupes dans 22 groupes de travail différents. Au total 288 négociateurs sont à l’œuvre avec une seule règle pour l’heure : ne pas travailler le week-end, ou la nuit et ne pas décrocher des compromis par épuisement des partenaires. La méthode Angela Merkel, sa prédécesseure au poste de chancelier fédéral allemand.

Tensions autour du portefeuille des finances

Chaque parti a envoyé ses meilleurs experts, qui travaillent dans le domaine qu’ils maîtrisent. Défense, santé, éducation, énergie etc. Ils ont jusqu’à mercredi 18h pour rendre leur copie : cinq pages maximum, rédigées en police de taille 11. Ensuite les trois directions des partis se donneront 10 jours pour faire les derniers arbitrages, et répartir les postes de ministres. Il va y avoir des tensions autour du portefeuille des finances… que revendiquent à la fois les Verts et les Libéraux.

Les Verts veulent aussi mettre en place un mécanisme de conformité écologique des lois avec la possibilité qu’elles soient retoquées si elles éloignent l’Allemagne de ses objectifs climatiques. Les enjeux sont de taille : le social-démocrate Olaf Scholz, 63 ans, espère former une coalition d’ici le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici