3.5 C
Londres
samedi, novembre 27, 2021

Gastronomie en Bourgogne: la méthode Doucet

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

Le chef étoilé de Charolles maîtrise le répertoire autochtone et lui insuffle une nouvelle jeunesse dans sa maison familiale.

La Bourgogne est un paradis entièrement comestible, un terroir qui se mange autant qu’il se boit. Pour l’apprécier tout entière, il faut savoir tourner le dos à la magnificence des tuiles vernissées, à la géométrie implacable des vignes imbriquées le long d’une étroite bande de collines, à l’arrogance des opulentes demeures vigneronnes, pour se perdre dans la campagne roturière de la Saône-et-Loire.

Vous y rencontrerez des bois pleins de champignons, des rivières, canaux et étangs poissonneux, des vaches en livrée blanche gavées des herbes grasses du bocage et, avec un peu de chance (et un bon GPS), vous arriverez à Charolles.

Fantaisie marine

La promenade vous a donné faim, tant mieux car un restaurant vous y tend les bras, impossible à manquer au pied de l’église de pierre dorée, au bord de la Reconce et de la Semence. Frédéric Doucet, 45 ans, préside au destin de la maison qui porte le nom de sa famille ; il la tient de ses parents et, avec le concours de son épouse Anne, n’a eu de cesse d’agrandir, d’embellir,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici