3.5 C
Londres
samedi, novembre 27, 2021

La ferme de la Ruchotte, festin paysan

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

Frédéric Ménager cuisine les produits de sa ferme à l’écart de la Beaune tape-à-l’œil. Authentique et délicieux.

À une demi-heure de Beaune et de ses restaurants souvent calibrés pour les touristes ivres d’hospices, dans la pampa agricole méconnue de la Côte-d’Or, dindons glougloutants, cochons noirs de Bigorre et chiens filous vous accueillent à la ferme de la Ruchotte. Le chef arbore une barbe de druide et des tatouages de guitariste heavy metal (Frédéric Ménager est, en vrai, au moins l’un des deux). L’ardoise détaille le menu unique à 50 €. Et c’est peu dire que l’on se régale.

On ne mange ici que ce que produit la ferme bio ou ce qui a été cueilli, pêché, chassé, vinifié dans un rayon très raisonnable. La carte des vins, étonnante sur la forme comme sur le fond, propose flacons abordables et pépites de la Romanée-Conti au tarif supersonique de rigueur.

La soupe de poissons de rivière ne trompe pas: Frédéric Ménager n’est pas un amateur, mais un vrai pro. Formé dans de belles maisons avant d’ouvrir la sienne en 2003, il envoie à la bonne cadence des assiettes réconfortantes pour ses 25 convives

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici