3.5 C
Londres
samedi, novembre 27, 2021

François Perret prépare-t-il la pâtisserie de l’année ?

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

AVANT-PREMIÈRE – Le chef pâtissier du Ritz peaufine la sortie d’un donut en trompe-l’œil qui pourrait bien être le «it cake» de 2022.

Il ressemble au fameux beignet nord-américain, il a la forme et l’allure du classique de la pâtisserie états-unienne, le genre de mets rond et généreux qui ne vous veut que du bien. Mais ce n’est pas un donut.

Aussi volumineux que son très lointain cousin d’Amérique, il se révèle bien plus sophistiqué, fragile. Hors de question de le trimbaler sans ménagement dans une boîte en carton, accompagné de cinq ou six de ses pairs. Ce délicat ne supporterait pas le choc du transport. Lui sortira seul du laboratoire de son créateur et viendra parader sur le marbre du Comptoir du Ritz, tel le mannequin vedette d’une collection de grand couturier qui s’attarde sur le catwalk, sous les flashs.

Nous déconseillons aussi de le prendre avec les doigts, sauf à vouloir le transformer en fichier d’empreintes digitales. Pour éviter tout geste hasardeux, les présentations ont été réalisées avec couteau et fourchette.

Ce donut «made in Ritz» est en fait un gâteau. En bouche, une texture légère et, deux secondes

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici