4 C
Londres
samedi, novembre 27, 2021

La nouvelle vedette des douanes opérationnelle « au premier semestre 2022 »

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

Une nouvelle vedette des douanes pour la Guyane est à quai à Kourou, depuis fin juillet. L’équipage est en cours de formation sur cet outil moderne. Elle remplacera dans quelques mois l’ancienne vedette, devenue obsolète, et rendue indisponible par des problèmes techniques.

Elle est arrivée au mouillage des Iles du Salut le 29 juillet, déchargée d’un cargo sur lequel elle a traversé l’Atlantique, à peine sortie des chantiers navals du constructeur vendéen OCEA, dans l’ouest de l’hexagone.  La nouvelle vedette des douanes « DF 39 Alizé » a ensuite rejoint son ponton, au port de Pariacabo, à Kourou. Selon le service garde-côtes Antilles-Guyane des douanes, elle sera mise en service « au premier semestre 2022 », sans plus de précisions. Un délai assez long, car il faut assurer la préparation et la formation de l’équipage sur ce nouvel outil « moderne, équipé de moyens de communication et de capteurs de toute dernière génération », précise le service garde-côtes Antilles-Guyane des douanes. Cette vedette mesure 32 mètres de long, soient 4 mètres de plus que la DF 45 Alizé, qu’elle remplace.  Elle est également plus rapide.

Actuellement en préparation, la « DF 39 Alizé » sera opérationnelle « au premier semestre 2022 »

©DR

La seule vedette des douanes de Guyane hors service

Il était temps que les douanes soient dotées de ce nouvel outil : en effet, la seule vedette dont dispose cette administration en Guyane était indisponible depuis plus d’un an, selon nos informations. Or, ce moyen nautique est précieux, notamment pour lutter contre la pêche clandestine dans l’ouest guyanais, dont plusieurs acteurs locaux – fédérés par la mairie de Sinnamary – ont dénoncé la recrudescence ces dernières semaines. En l’absence de la « DF 45 Alizé », seule la vedette « Organabo » de la gendarmerie maritime était opérationnelle depuis de longs mois au port de Kourou. Les autres moyens, engagés ponctuellement dans l’ouest, sont basés à Dégrad Des Cannes, à Rémire-Montjoly. Ces derniers sont aussi régulièrement mobilisés dans l’est du territoire, pour lutter contre les pêcheurs illégaux brésiliens.

Fin de carrière pour la « DF 45 Alizé »

La « DF 45 Alizé », qui sera donc remplacée par la « DF 39 », était en fin de carrière en Guyane : mise en service en 1992, elle a servi d’abord au large de la  Côte d’Azur, avant d’être affecté en Guyane fin 2017. Après de multiples missions notamment contre la pêche clandestine, elle a subi plusieurs pannes liées à des problèmes mécaniques, électriques ou électroniques. « Après près de trente ans de service, elle ne pouvait être réparée, elle n’avait pas été remise à neuf », précise le service garde-côtes Antilles-Guyane. « Seule une intervention sur les moteurs avait été tentée, dans l’attente du nouveau moyen commandé auprès du chantier OCEA », ajoute le même service. Etant donné le coût potentiellement élevé des réparations, les contraintes de sécurité de l’équipage sur un bateau ancien, et la nécessité de répondre aux besoins actuels des missions des douanes en mer, cette administration a décidé de vendre l’ancienne vedette – via le service des domaines – et d’attendre la livraison du nouveau moyen.  « C’est un effort financier important qu’a réalisé l’Etat afin de renouveler l’ensemble de sa flotte hauturière douanière aux Antilles et en Guyane et qui sera achevé avant la fin de l’année avec le remplacement de la vedette de Saint Martin », précise le service garde-côtes inter-régional. Ces vedettes remplissent de nombreuses missions de contrôle au large, douanières et fiscales, et toutes celles liée à l’action de l’Etat en mer.

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici