3.5 C
Londres
samedi, novembre 27, 2021

le port du masque obligatoire étendu aux classes du primaire de

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

Il fait son grand retour, le port du masque dans les écoles de l’archipel. Après le second degré, c’est au tour du primaire d’appliquer le protocole sanitaire pour ses élèves. Des enfants qui comprennent très bien la situation et qui appliquent à la lettre les gestes barrières.

Marie-Paule Vidal

Publié le 24 novembre 2021 à 16h59,

mis à jour le 24 novembre 2021 à 19h59

Après la détection d’un cluster au sein club de l’amitié dont l’objectif est de proposer des activités à destination des séniors dans l’archipel, c’est donc une classe de CP qui est touchée. Le 22 novembre dernier, 6 élèves sur les 10 que compte la classe ont subit un contrôle à J+10 et ont été testés positifs à la Covid-19.

Après s’être réunies en cellule de crise à la préfecture le jour même, les autorités sanitaires ont décidé d’étendre le port du masque à partir de l’école primaire. Et c’est chose faite depuis ce mardi 23 novembre 2021. 

À lire aussi : Cinq nouveaux cas de Covid-19 détectés à Saint-Pierre et Miquelon

Les enfants ont parfois du mal avec cette mesure comme en témoignent les élèves de l’école Saint-Croisine par exemple : “c’est pas rigolo car avec les lunettes ça fait plein de buée”,  “moi je déteste ça car ça gène et parfois je le mets à l’envers”,  “ça serre et on peut pas bien respirer quand ça colle”, “c’est très énervant et ça gratte”. 

S’ils ne sont pas tous satisfaits de porter le masque, ils comprennent bien la situation comme le racontent quelques enfants de l’école Sainte-Croisine:  “nous on se protège et on protège les autres”.

Depuis la mise en place du protocole sanitaire de niveau 2, le 23 novembre dernier dans l’archipel suite à l’évolution de la pandémie de Covid-19, tout se passe plutôt bien dans les établissements scolaires. 

Cela s’est fait dans de bonnes conditions. Tous les élèves, sans exception, avaient bien leur masque dès l’arrivée à l’école.

Samuel Detcheverry, chef d’établissement des écoles Sainte-Odile et Sainte-Croisine

 

Et cette crise sanitaire n’a également pas eu d’impact sur le taux d’absentéïsme à l’école Sainte-Croisine. Quand à l’école Sainte-Odile, la structure est fermée jusqu’au 5 décembre 2021 en raison de la détection de 6 cas positifs dans une classe de CP lors de la campagne de tests de dépistage à J+10 effectuée récemment.

Le reportage de Claudio Arthur et Allison Audoux.

©saintpierreetmiquelon

 

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici