15.2 C
Londres
samedi, mai 28, 2022

Houaïlou : fermeture imminente pour le collège de Do Neva

La menace planait depuis plusieurs mois, la fermeture du collège de Do Neva. La décision a été prise le 5 novembre dernier, l’établissement ferme provisoirement pendant deux ans, à cause de la baisse d’effectifs.

Marguerite Poigoune

Publié le 11 décembre 2021 à 09h57,

mis à jour le 11 décembre 2021 à 10h21

Fermeture du collège Do Neva. Malgré une réouverture prévue pour 2022, de gros efforts sont à fournir de la part de tous les partenaires. Un nouveau coup dur pour ce centre de l’alliance scolaire de l’église évangélique qui a déjà fermé son école primaire. Toutefois, son lycée agricole restera ouvert l’année prochaine.  

6 derniers élèves ont pu profiter de leurs derniers moments ensemble dans cet établissement. Parmi eux, Djayan Eurimindia, en 6ème. “C’est triste, mais comme ça ferme je ne peux plus revenir”, explique cet élève. 

En 2022, ils seront inscrits dans d’autres collèges. Cette année, Do Neva comptait 35 collégiens et les chiffres ne cessent de baisser. C’est la raison principale de cette fermeture. “On a commencé à 140 élèves en 2006 et 35 en 2021, on note une baisse constante”, a précisé Luc Gaulon, directeur du collège de Do Neva.

Une fermeture provisoire sur deux ans, pour une réouverture en 2024, sous deux conditions, qui vont demander beaucoup d’efforts. 

Parmi les conditions, il y a le fait d’avoir deux classes de 6ème de 20 élèves et d’avoir fait les rénovations et les mises aux normes d’un point de vue hygiène et sécurité. Deux conditions difficiles à résoudre.

Luc Gaulon, directeur du collège de Doneva

 

C’est en 1957 qu’a commencé le collège de Do Neva. Bien avant,  c’était une école artisanale, puis pratique. Pour rappel, le centre de Do Neva a été créé en 1903. Un lieu qui a formé de nombreux responsables, et des cadres kanak. Un symbole pour de nombreuses générations. Et Jean Yves Nawa, surveillant depuis 30 ans, est ému de cette situation : “Ça fait un vide et c’est une grande perte pour le pays. On connaît tous l’histoire de Do Neva.” 

De la colère et de la déception pour le représentant des parents d’élèves, de voir le collège fermer. Mais, Lionel Weiri, le président de l’APE, reste néanmoins positif, pour le gros chantier qui est devant eux. 

Pour 2023, 2024, il faut que le travail se fasse sur le terrain. On a déjà des pistes. Ce sont les familles de Houaïlou qui étaient à l’origine de Do Neva, donc, on va voir avec eux ce qu’il est possible de faire.

Lionel Weiri, président de l’APE

L’école  primaire avait déjà fermé en 2019. Le lycée agricole de Do Neva reste en revanche, ouvert. Il continuera de fonctionner normalement, en 2022. 

Le reportage de Marguerite Poigoune

 

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici