15.2 C
Londres
samedi, mai 28, 2022

Etang-Salé : vers l’annulation des dernières élections municipales ?

Les habitants de l’Etang-Salé vont-ils devoir retourner aux urnes pour élire un nouveau maire ? Le rapporteur public du Conseil d’Etat préconise l’annulation du scrutin de juin 2020. Jean-Claude Lacouture l’avait emporté à une voix près, face à Mathieu Hoarau qui avait alors lancé un recours.

HA / PS

Publié le 15 décembre 2021 à 17h07,

mis à jour le 15 décembre 2021 à 17h12

Le Conseil d’Etat examine ce mercredi 15 décembre à Paris le recours déposé par Mathieu Hoarau suite au résultat des élections municipales de L’Etang-Salé, en juin 2021. L’intéressé conteste la victoire de son adversaire Jean-Claude Lacouture, réélu maire de la commune avec une seule voix d’écart.

Selon Me Alain Antoine, l’avocat du candidat déchu, le Conseil d’Etat est susceptible de leur donner raison. « Les conclusions du rapporteur public sont claires : il est demandé l’annulation pure et simple des élections qui se sont tenues à L’Etang-Salé », a indiqué l’avocat dans le journal télévisé de Réunion La 1ère.

Regardez l’interview de Me Alain Antoine sur Réunion La 1ère :

Me Alain Antoine, avocat de Mathieu Hoarau. Etang-salé : le rapporteur public demande l’annulation des municipales

Un recours rejeté en première instance

Me Antoine évoque des moyens de nullités qui pourraient faire pencher la balance en leur faveur. Les magistrats du Conseil d’Etat ne devraient pas rendre leur décision avant trois semaines à un mois.

En février dernier, les juges du tribunal administratif de La Réunion avaient, eux, rejeté le recours déposé par Mathieu Hoarau. Lors de l’audience qui avait eu lieu le 9 février, le rapporteur public avait cette fois-là préconisé de ne pas annuler le scrutin, « faute d’éléments suffisants ».

Des irrégularités selon Mathieu Hoarau

Mais Mathieu Hoarau et son conseil maintiennent que « de nombreuses irrégularités » auraient été constatées dans plusieurs bureaux de vote, ainsi que « des tentatives d’achat de voix », ce qui les a également conduits à déposer plainte pour fraude électorale.

« C’est un peu le far West à L’Etang-Salé : à une voix d’écart, vous comprenez bien qu’il se passe quelque chose. Maintenant, il faut que le droit parle et je suis convaincu que le droit va parler », conclut Me Antoine.

Lors de ces élections municipales, le maire sortant Jean-Claude Lacouture totalisait 4 098 voix contre 4 097 pour Mathieu Hoarau. Si le Conseil d’Etat décidait effectivement de faire annuler le scrutin, les habitants de la commune seraient invités à participer à de nouvelles élections.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici