15.2 C
Londres
samedi, mai 28, 2022

20 désanm : La Réunion célèbre l’abolition de l’esclavage

Les célébrations du 20 désanm se tiennent ce dimanche et lundi dans le département. Nombreux sont les hommages rendus aux ancêtres pour célébrer l’abolition de l’esclavage. On fait le tour des événements organisés dans l’île.

Le 20 désanm est le jour de commémoration de l’abolition de l’esclavage survenue le 20 décembre 1848 à La Réunion. Malgré la crise sanitaire, plusieurs événements sont organisés pour commémorer la Fèt Kaf. Des célébrations qui se déroulent dès ce dimanche 19 décembre pour certaines.

Komemorasion Ravin du Trou à Saint-Leu

A Saint-Leu, une commémoration est organisée à la Ravine-du-Trou, avec le Komité Eli et Koulér Gospel. La  » Komemorasion Ravin du Trou  » rend hommage à ceux qui ont combattu pour leur liberté. Lors de l’insurrection de Saint-Leu, le 8 novembre 1811, plus de 200 esclaves d’origines diverses, Africains, Malgaches, Créoles, et aux fonctions variées, noirs de pioche, domestiques, forgerons ou encore commandeur, se sont révoltés.

Préparée jour après jour pendant des années, cette « guerre » sera marquée par une extrême violence, du côté des insurgés et dans la répression qui s’abattra ensuite sur eux. Le manque d’eau permanent sur la commune, obligeant les esclaves de la partie Sud à se retrouver jour après jour pour les corvées d’eau à un bassin dans la Ravine du Trou a été le ciment de cette révolte.

Un mémorial pour Edmond Albius à Sainte-Suzannne

A Sainte-Suzanne, un mémorial Edmond Albius est inauguré ce dimanche 19 décembre au Bocage, près du stade. Cette démarche s’intègre dans le cadre de la réhabilitation de la mémoire de l’esclave Edmond Albius à l’Unesco. Il s’agit de faire reconnaître scientifiquement la découverte du jeune garçon, à savoir son procédé de fécondation de la vanille.

©Sébastien Autale

Un village de la liberté est aussi installé de 9h à 17h avec des expositions, de la littérature et des ateliers pédagogiques. A 10h, plusieurs groupes, dont l’orchestre du conservatoire régional, la Troupe Resonans Arsene Cataye ou encore Gramoun Sello se produisent en concert.

La fête de la liberté à Saint-Pierre

A Saint-Pierre, la commémoration de l’abolition de l’esclavage est célébrée ce dimanche 19 décembre. Un village de la liberté est installé dans les Jardins de la plage, sur le front de mer. Au programme : des ateliers de tressage de vacoa et coco, de fabrication de kayamb, ou encore de moringue. Des expositions historiques et d’arts traditionnels sont aussi prévues. A 19h30, Firmin Viry et SRJO se produiront en concert, place Albany.

Le lundi 20 décembre, deux documentaires-fiction seront projetés au Kerveguen et au Centre de Ressources Pierre Macquart,  » Elie ou les forges de la liberté  » et  » Madame Desbassyns « .

Les festivités anticipées du 20 decembre, cela se passe aussi à Saint-Joseph ce dimanche soir, où les Nuits du Piton
se déplacent exceptionnellement vers la Halle François Miterrand, avec en concert Tambourissa, Marmay la Kour ou encore Zéko.

A Saint-Louis, une grande scène est installée non loin de la balance de Bois de Nèfles coco, avec en tête d’affiche : Danyel Waro. Rendez-vous dès 17 heures, l’accès est gratuit mais soumis au pass sanitaire.

Un Gran Kabar Konekté à Villèle

Le département commémore le 20 désanm au Musée de Villèle ce dimanche de 18h à 23h et lundi de 10h à 18h. Un Gran Kabar Konekté aura lieu ce dimanche 19 décembre à 21h avec Grène Sémé et Héritaz Maloya. Le pass sanitaire et le port du masque sont obligatoires.

Un hommage à Sarda Garriga, le « libérateur », à Saint-Denis

Prononcée en 1833 en Angleterre, après l’interdiction de la traite négrière en 1807, l’abolition de l’esclavage ne concernera La Réunion que le 20 décembre 1848, restant jusque-là la seule terre esclavagiste dans la zone, l’Océan Indien colonial étant alors entièrement britannique. Ce jour-là, Sarda Garriga, « commissaire général de la République » pour La Réunion, met en application le décret du 27 avril 1848 abolissant l’esclavage.

Un dépôt de gerbes sur la stèle Sarda Garriga au Barachois aura lieu demain, lundi 20 décembre à 10h, à Saint-Denis. « Les Amis Réunionnais de Sarda Garriga » veulent ainsi rendre hommage au  » libérateur de 62 151 esclaves en 1848 à La Réunion, un peu oublié des Réunionnais et de nos édiles « .

A noter, le grand Kabar prévu par la Région Réunion à Saint-Paul le soir du lundi 20 décembre est annulé suite au dramatique incendie qui a couté la vie à cinq personnes, dont quatre enfants, dans le quartier de Montgaillard à Saint-Denis, dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 décembre derniers.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici