15.2 C
Londres
samedi, mai 28, 2022

les épreuves de spécialité prévues en mars sont reportées à la mi-mai

Les élèves de terminale et leurs enseignants peuvent souffler. Le ministère de l’Education nationale a annoncé, vendredi 28 janvier, le report des épreuves de spécialité du baccalauréat général et technologique. Prévues les 14, 15 et 16 mars, les épreuves écrites se tiendront finalement les 11, 12 et 13 mai. Les épreuves « d’évaluation des capacités expérimentales » auront lieu dans les jours qui suivront, ajoute le ministère dans son communiqué.

Les syndicats réclamaient ce report, pointant le retard pris dans le programme à cause des absences et fermetures de classes liées au Covid-19. « Compte tenu des nombreuses et successives absences pour maladie, les élèves se trouvent dans des situations très différentes en termes de préparation », reconnaît le ministère.

« Maintenir les épreuves inchangées au mois de mars aurait conduit à des ruptures d’égalité entre candidats. »

Le ministère de l’Education nationale

dans un communiqué

Ces épreuves concernent les deux spécialités choisies par les lycéens en terminale, dans le cadre de la réforme du baccalauréat. Le programme qu’ils devront préparer sera le même que si les épreuves s’étaient tenues en mars, sans aucune thématique supplémentaire, précise le ministère.

Autre changement : les sujets « seront aménagés » pour que les élèves aient « un choix de questions ou d’exercices ». Et les deux jours précédant l’épreuve seront dédiés à la révision de ces examens, les autres cours étant annulés. Enfin, les épreuves de l’attestation de niveau de langue sont annulées.

La programmation de ces épreuves en mars est pensée pour permettre d’en intégrer les résultats à Parcoursup. Du fait de leur report, les notes seront remplacées par la moyenne obtenue en classe de 1re et lors des deux premiers trimestres de terminale.

Le reste du calendrier du bac demeure inchangé : l’épreuve de philosophie se tiendra le 15 juin et le grand oral sera organisé entre le 20 juin et le 1er juillet. En éducation physique et sportive, la notation pourra se faire sur deux contrôles au lieu de trois en cas de « conséquences de la situation sanitaire sur la disponibilité des installations ou la préparation des élèves ».

Les épreuves de la filière professionnelle ne seront pas modifiées, mais les périodes de formation en milieu professionnel seront réduites de deux semaines pour permettre aux élèves de réviser. Enfin, en 1re, le ministère annonce une réduction du nombre de textes à préparer pour l’oral de français : seize en voie générale et neuf en voie technologique.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici