10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

Ville de Bezons -Des lycées bezonnais exemplaires sur les questions de solidarité

À l’approche des fêtes, les lycées bezonnais montrent l’exemple. Les actions de solidarité fleurissent avec une participation active des élèves. À Ronceray, la troisième année d’engagement auprès de l’association Les bouchons d’amour a permis de récolter 208 kilos de bouchons en plastique. L’organisme, qui finance de l’appareillage pour les personnes en situation de handicap, va être fier de la maison des lycéens (MLD), à l’initiative du projet. Les 1ère L et leurs 82 kilos ont remporté le challenge interne, talonnés par une classe de terminale S (66 kg). Les gagnants seront conviés au Laser Quest pour y défier leurs professeurs et conseillers principaux d’éducation (CPE).

Mené par le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté du Grand Cerf, le projet humanitaire « Les livres pour le Bénin » a été impulsé par Sandrine Rejimbeau-Dorges, principale adjointe : « Les manuels ont été changés suite à la réforme des collèges et lycées, il y a deux ans. Devenus obsolètes, nous ne savons plus quoi faire de ces livres. L’idée a alors germé. Pourquoi ne pas les envoyer dans un pays qui en a besoin ? Le Bénin est un pays démocratique, très porté sur les études. Nous voulons leur donner un coup de main »

Le conteneur de 22m³, financé par le Lions club, recevra 6 500 manuels et du matériel

« Après avoir reçu l’autorisation de la direction académique pour céder ce matériel, nous nous sommes rapprochés du Lions club, avec qui nous menons d’autres opérations. Ils se sont engagés à assurer la partie fret via leur filiale Médico Lions, implantée en Afrique, poursuit-elle. L’ancienne ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, nous aide en assurant le lien sur place entre nos institutions et les établissements béninois pour lister les besoins en fonction des problèmes ciblés. »

Audrey Polguer et Thomas Hiriberry, CPE, ont alors fait le forcing auprès de leurs homologues, lors de réunions inter-établissements, pour trouver des donneurs. « Nous avons eu beaucoup de réponses positives, au point de devoir refuser plusieurs demandes -le conteneur de 22m3 n’étant pas extensible. Nous devrions déjà rassembler plus de 6 500 manuels (certifiés en bon état) avec les dix lycées et collèges participants. L’association bezonnaise Basic se joindra au mouvement en finançant des livres neufs ! Le lycée Mafory Bangoura, à Abomey, et ses 1 500 élèves, particulièrement démunis, recevront en supplément du matériel inutilisé », précise le second nommé.

Le trans-citoyenneté, l’humanisme et la solidarité valeurs communes de l’éducation lycéenne

Les CPE vont donc parcourir la région parisienne avec leurs camionnettes pour aller chercher les livres (de la 6ème à la terminale, dans toutes les matières) afin de les ramener dans la grande salle du lycée. Les élèves passeront ensuite à l’action pour les transférer dans le conteneur qui devra être prêt pour la réception officielle du 18 janvier. Le lendemain, il débutera son périple vers le Bénin. En Afrique, son ouverture se fera en présence du vice-Roi d’Abomey, d’un représentant du Lions club et de la direction départementale de l’éducation. Les chefs d’établissements locaux signeront des décharges les engageant à bien transmettre ces supports aux jeunes. Ce chantier titanesque rentre dans le projet global du lycée. « Sur une action concrète, comme celle-ci, nous plantons des petites graines dans la tête de nos enfants. Le trans-citoyenneté, l’humanisme et la solidarité sont trois valeurs que nous souhaitons leur inculquer », conclut Sandrine Rejimbeau-Dorges. Avec un mois de retard, cette histoire a tous les ingrédients d’un beau conte de Noël.