10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

Ville de Bezons -Les « transplantés » décorés pour leur engagement citoyen

Éveiller à la citoyenneté, au vivre ensemble, et mobiliser les aptitudes des collégiens différemment, c’est le défi de l’atelier transplanté, mené par le programme de réussite éducative (PRE) de la ville. Après une première expérience, aux résultats très encourageants l’année précédente (six passages en seconde générale ou professionnelle en autant de candidats), le dispositif avait été reconduit début 2017. Une nouvelle « promo » repartie avec les mêmes ingrédients, à savoir : une dizaine d’élèves de 4e au collège Henri-Wallon et un projet citoyen à bâtir en quelques mois. Un beau challenge, consacré, cette fois-ci, à la protection des animaux.

Apprendre autrement par le biais d’un projet à construire de fond en comble

« Les adolescents sont repérés par leurs professeurs, au cours du premier trimestre. Manquant de confiance en eux ou pas forcément en phase avec le système scolaire classique, ce chemin est une autre manière détournée de mobiliser leur attention et leurs capacités. Ces jeunes et leurs parents apprennent aussi à retrouver un regard différent, positif, avec les équipes éducatives, affirme Cédric Cadot, coordonnateur du PRE. Début février, le défi est de taille, on débarque pour leur proposer d’intégrer un projet vide, où toutes les orientations doivent être votées à la démocratie directe, et ou enfants et adultes ont le même poids au moment des prises de décisions. »
Suivis par les conseillers principaux d’éducation et deux encadrants, Kéoma Jasmin et Lionel Moliniez, les élèves se construisent face aux difficultés. Fixer des règles sur l’assiduité, les retards ou les rôles de chacun lors des deux heures en commun, les mercredis après-midi au collège, où répartir le travail donnent lieu à des échanges constructifs. « Ils apprennent énormément à chaque étape. Comment se présenter au téléphone, rédiger un courriel, monter un budget, faire des recherches sur Internet, se comporter dans un groupe… Toutes ces actions sollicitent des connaissances où sont prétextes à faire des passerelles avec des disciplines scolaires. Tout est très concret, l’apprentissage de la démocratie, par exemple, s’est fait au contact d’élus. Ils ont également approfondi le concept d’engagement citoyen et solidaire en rencontrant l’association ATD quart monde », ajoute Cédric Cadot.

Deux semaines en immersion à la SPA de Perpignan pour s’occuper du gîte et des animaux

Professeurs et parents pouvaient suivre les évolutions du projet à l’occasion d’exposés fréquents. Les démarchages actifs ont porté leurs fruits puisque sur les dix participants initiaux, quatre sont partis vivre leur mission, l’été dernier, dans un refuge pour animaux à Perpignan. Là encore, le travail sur site (nettoyer les boxes, faire les promenades, les soins), les sorties culturelles ou la vie en communauté (nettoyage, vaisselle…) ont transformé Anne Bohi, Cyrielle Hochart, Chadia Krim et Abdallah Mansouri. Fière de ce dispositif 100 % bezonnais, pour lequel elle investit 8 000 euros par an, la ville n’a pas manqué de leur rendre hommage, le 26 décembre, lors d’une cérémonie, présidée par l’adjointe au maire Florelle Prio. L’accompagnement du PRE se poursuit en 3e, au niveau de l’orientation, et les jeunes ayant vécu cette expérience, totalement changés, sont nettement plus réceptifs et confiants pour envisager leur avenir. Un partenariat gagnant-gagnant.