11.9 C
Paris
jeudi, octobre 6, 2022

les restaurants à ne pas manquer

VOYAGES TOQUÉS (12/12) – La Sérénissime reste à jamais fille de l’Adriatique: poissons, coquillages et crustacés locaux y sont sublimés par de jeunes chefs comme les frères Alajmo, à la tête de plusieurs tables.

Envoyée spéciale à Venise

Bar, turbot, sériole, crevettes, crabe, cigale de mer, seiche, calamar, Saint-Jacques, huîtres, moules, palourdes… Les riches étals du marché au poisson du Rialto, installé du mardi au samedi matin sous deux grandes halles près du célèbre pont éponyme, constituent un excellent point de départ pour appréhender la gastronomie vénitienne. Car des trattorie traditionnelles aux tables contemporaines, des bars à cicchettis aux restaurants étoilés, la mer Adriatique voisine dicte les cartes.

Rien de tel pour le vérifier que de commencer les agapes au mythique Quadri, place Saint-Marc. Ce café du XVIIIe siècle, qui a dessoiffé Byron, Dumas ou Proust, appartient depuis 2010 aux frères Massimiliano et Raffaele Alajmo, avisés propriétaires d’une dizaine de restaurants dont le Caffè Stern à Paris et le 3-étoiles Le Calandre près de Padoue. Rénové par Starck en 2018, le Quadri fonctionne désormais à triple détente: la terrasse pour grignoter du petit-déjeuner à la fin de soirée

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous