12.6 C
Paris
dimanche, septembre 25, 2022

Découvrez les premières images de « Spencer », le drame biographique sur Lady Diana

Vêtue d’une longue robe immaculée, Kristen Stewart est éplorée à terre, illustrant le désespoir de la princesse Diana tombée dans une union empoisonnée. Si l’affiche du film, dévoilée ce mercredi 25 août a beaucoup fait parler pour sa qualité artistique, la bande d’annonce sortie hier, nous vend un nouveau biopic sombre, à la fois poétique et mystérieux.  « Spencer », l’effondrement d’un conte de fée

Spencer, c’est le nom de jeune fille de la princesse Diana. C’est sous la perspective de Diana Spencer que Pablo Larrain a réalisé ce nouveau biopic très attendu, une façon de mettre en lumière l’histoire à la fois dérangeante mais presque mystique d’une jeune femme admirée tombée dans un conte de fée illusoire.

L’intrigue se concentrera sur un week-end de décembre 1991 où tout a basculé pour la princesse. Alors qu’elle se trouve en vacances avec sa famille dans le domaine de Sandringham, elle décide qu’il est temps de mettre un terme à son mariage avec Charles.

Après deux autres portraits féminins, Jackie et Ema, c’est Diana dans toute sa vulnérabilité, qui est illustrée par Pablo Larrain. Vulnérable, car c’est de cette manière qu’elle apparait dans l’affiche du film…

Affiche officielle du film Spencer

Une grande théâtralité et sensibilité s’émane de cette affiche qui a beaucoup fait réagir les internautes. Kristen Stewart apparait ici de dos dans une robe bustier immaculée aux broderies dorées sur un fond noir. Elle est à terre, abattue, le visage entre ses mains, sous entendant la chute d’une princesse qui d’apparence aurait une vie idyllique. “Tous les contes de fées ont une fin “, peut-on lire en guise de légende. La fin d’un règne utopique ou le début d’une légende féminine ?

Une bande d’annonce magnétique

Si l’affiche du film ne nous laissait pas voir le visage de Kristen Stewart incarnant la princesse, le teaser nous donne un avant-goût de son interprétation. 

Sur un fond de chorale de “Perfect Day ” de Scala & Kolacny Brothers, on découvre des préparations de festivités royales prestigieuses, un calme et une sérénité presque dérangeantes, trop beau pour être vrai. L’apparition de la princesse de Galles révèle le malaise… 

Dans une Angleterre brumeuse et un palais royal froid et un peu trop rigide, la princesse symbolise l’incompatibilité mais aussi la beauté fragile et humaine en quête de liberté, courant et dansant. 

La bande d’annonce se conclut sur une discussion entre une femme et la protagoniste. “Ils savent tout ” lui dit la femme, des mots auxquels la princesse répond ” Non ils ne savent rien “, une chute frappante qui symbolise d’une certaine manière que l’histoire sera racontée du point de vue intériorisé de la princesse, tout en dévoilant le petit accent britannique de Kristen Stewart.

Kristen Stewart, la Diana idéale ?

Durant ces quelques secondes, Kristen Stewart a su bluffer le public, en incarnant le chagrin mais aussi la force d’esprit de Diana. On retrouve dans ces images, le langage corporel de la princesse des cœurs de la voix jusqu’à la douceur de son regard. 

Kristen Stewart avait déjà indiqué qu’elle ne voulait pas simplement “jouer Diana” mais qu’elle souhaitait “apprendre à la connaître implicitement “. Cette dernière a entrepris de nombreuses recherches approfondies sur la vie et la personnalité de Diana avant et pendant le tournage, jusqu’au point d’en imiter parfait son accent. “L’accent est très intimidant parce que les gens connaissent cette voix, et elle est si distincte et particulière…”, confiait-elle. Son interprétation concurrence celle de Emma Corrin dans “The Crown” qui avait pourtant largement convaincu le public.

Spencer est annoncé pour le 5 novembre aux États-Unis, n’a toujours pas de date annoncée en France. Il demeure cependant un des films les plus attendus de la rentrée 2021, la Diana mania continue !