10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

l’opération française d’évacuation s’achèvera totalement vendredi soir

Europe 1 avec AFP
10h57, le 26 août 2021, modifié à
11h04, le 26 août 2021

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi sur RTL que les évacuations françaises au départ de Kaboul se termineront vendredi soir. Les Américains souhaitent en effet que les autres pays présents à l’aéroport se retirent quelques jours avant la date fatidique du 31 août prochain. 

L’opération française actuelle en Afghanistan s’achèvera totalement vendredi soir, échéance après laquelle « on ne peut plus procéder aux évacuations à partir de l’aéroport de Kaboul », a annoncé ce jeudi le Premier ministre français Jean Castex sur RTL. Cette date-butoir est « imposée par les Américains » dont le dispositif se retirera le 31 août, a précisé une source gouvernementale. Les évacuations de populations afghanes s’effectueront jusqu’à jeudi soir voire vendredi matin, « quelques heures » avant le départ des militaires et services de l’ambassade à la manœuvre sur place, selon cette même source. 

 

Comme annoncé mardi par le ministère des Affaires étrangères, les évacuations de populations afghanes s’effectueront donc jusqu’à jeudi soir voire vendredi matin.  « La France fera le maximum pour maintenir le plus longtemps possible ce dispositif », dont la fin précèdera de « quelques heures » le départ des militaires et services de l’ambassade à la manœuvre sur place, assure cette même source gouvernementale.

2500 personnes évacuées

Invité de RTL, Jean Castex a rappelé jeudi qu' »autour de 2500″ personnes avaient été évacuées depuis la prise de Kaboul par les Talibans le 15 août, comprenant des ressortissants français mais surtout des « Afghans qui ont apporté, à un titre ou à un autre, leur concours à l’armée, etc, et des familles, des artistes, des journalistes… »

Jeudi, Londres a averti que la menace terroriste contre l’aéroport était « très sérieuse » et « imminente », sans pour autant suspendre les opérations. De leur côté, les Pays-Bas ont annoncé devoir interrompre leurs vols, sur demande des forces américaines.