10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

Premier lundi de confinement : les automobilistes contrôlés

Un confinement est en vigueur dans l’archipel de la société depuis ce lundi. À 8 heures, les policiers étaient en place rue Foch à Papeete, pour contrôler les automobilistes. Quelques-uns étaient « en fraude ».

Mereini Gamblin

Publié le 23 août 2021 à 10h44,

mis à jour le 23 août 2021 à 10h47

Dès 8 heures, la police nationale était en place rue Foch, à Papeete, pour contrôler les automobilistes. Durant ce confinement de deux semaines, les déplacements sont autorisés s’ils correpondent à l’un des motifs impérieux exceptionnels. Dans ce cas, les automobilistes doivent systématiquement être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire, et de tout autre document pouvant justifier de ce motif. 

©Pol.1

 

Six amendes en une heure

Ce lundi 23 août, la police nationale a donc vérifié que les automoblistes étaient bien en possession de leur(s) attestation(s) de sortie. Plus d’une centaine de véhicules et d’engins deux roues ont été contrôlés. À 8h40, six d’entre eux avaient déjà écopé d’une amende. Au regard des mesures en vigueur et de la situation sanitaire, ces contrôles sont qualifiés de « normaux » par les automobilistes.

Pour rappel, la contravention pour non-respect du confinement s’élève à 16 100 Fcfp. Elle peut être remplacée par un don de 5 000 Fcfp à la Croix rouge. Selon les profils, et notamment en cas de récidive, l’amende peut aller jusqu’à 450 000 Fcfp.