10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

Jean Imbert cuisine comme chez Mamie au Relais Plaza

CRITIQUE GASTRONOMIQUE – Pour ses premiers pas avenue Montaigne, le successeur de Ducasse propose à la brasserie du palace un répertoire bordé, sans apporter l’étincelle qui ferait la différence.

Le Relais, c’est un peu le prénom du Plaza Athénée, un sas entre l’avenue la plus luxueuse de Paris et l’hyperpalace aux stores rouges. Une brasserie de quartier, mais avec des Lamborghini garées devant. Pendant près d’un demi-siècle, un directeur de salle, Werner Küchler, a régné sur les lieux. Ambiance La Croisière s’amuse, avec flambages et flonflons. Jadis, les jours fastes, Marlène déboulait en voisine.

Ce fut Paris. Les temps ont changé. Alain Ducasse, grand manitou des cuisines pendant des années, a quitté le vaisseau amiral, remplacé par Jean Imbert, ébouriffé et médiatique «ami des stars». Celui-ci livre depuis mercredi sa première partition Plaza – l’ex-table 3 étoiles ducassienne ne rouvrira à côté qu’à l’hiver, remaniée par le nouveau chef, qui ne pipe mot pour l’instant à ce sujet.

Il y a toujours au Relais de la musique, une flotte de serveurs suractifs, des découpes au guéridon, des sautoirs en cuivre, une profuse clientèle tout en éclats de rire et de voix. Épaulé par Jocelyn

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous