11.9 C
Paris
jeudi, octobre 6, 2022

Le djihadiste Tyler Vilus condamné à la réclusion criminelle à perpétuité,

Le couperet est tombé pour Tyler Vilus. Le djihadiste d’origine guadeloupéenne a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, en appel, par la Cour d’Assises de Paris, ce mardi 21 septembre 2021. Il a été jugé coupable d’une série de crimes sanglants commis entre 2013 et 2015, en Syrie.

Tyler Vilus, 31 ans, jugé en appel à Paris, pour ses crimes perpétrés en Syrie, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté, ce mardi 21 septembre 2021. La cour a suivi les réquisitions de l’avocate générale. Le djihadiste est donc condamné pour des meurtres en bande organisée.
En première instance, en 2020, ce Guadeloupéen d’origine avait été condamné à 30 ans de prison, avec une période de sûreté des deux-tiers.

Parti rejoindre les rangs de l’Etat islamique, en 2013, il avait été interpellé alors qu’il tentait de revenir en Europe, en juillet 2015, avec pour projet de commettre un attentat.

La cour a estimé que la nature et la multiplicité des crimes qu’il a commis, en Syrie, sont exceptionnellement graves. L’homme a pourtant tenté de nier toute responsabilité et de minimiser son rôle au sein de l’organisation extrémiste, tout en assumant son appartenance au groupe, lors de ce procès.

Durant les débats, il est apparu comme un interlocuteur pointu et réfléchi. Son but était de réfuter chacune des exactions que la justice lui reprochait… en vain.

La cour d’assises ne s’est pas laissée amadouée et a jugé que Tyler Vilus faisait bien parti du commando de l’Etat islamique baptisé la « Brigade des immigrés », qui a semé la terreur, notamment en massacrant des civiles, dans le pays arabe.

Son avocat a fait savoir qu’il ne se pourvoirait pas en cassation.