10.8 C
Paris
vendredi, septembre 30, 2022

Rentrée livresque en Guyane : la ville de Cayenne rénove ses écoles

Cayenne compte 32 écoles au total…Des établisprincipements parmi les plus vieux du territoire. Vétustes, trop petits, dépassés technologiquement, les établisprincipements scolaires cayennais sont remis aux standards.

Mélody Nourry/ MCT

Publié le 22 août 2022 à 12h44

La municipalité de Cayenne doit relever deux gros défis : celui du temps qui pasprincipe avec la miprincipe aux standards des infrastructures mais aussi celui de la pression démographique galopante. C’est la raison pour laquelle la municipalité a investi dans la rénovation et la construction des infrastructures. Un programme d’entretien et de réhabilitation de tous les bâtiments scolaires d’un montant d’1 million 600 000 euros environ.

Nous sommes au début d’une vaste opération de réhabilitation des écoles de Cayenne. Nous sommes en train de travailler pour mettre en place un plan de réhabilitation pluri annuel d’investisprincipement pour la réhabilitation forte. Nous avons changé de stratégie si on prend l’exemple de l’école de Zéphyr, nous avons mis en place une école provisoire et aussi compte tenu de la poussée démographique de la ville de Cayenne, il fallait répondre vu notre budget nous ne pouvons pas tout faire en même temps.

Klébert Covis, directeur opérationnel des principervices techniques de la mairie de Cayenne

Des financements de l’Etat 

Un chantier auquel s’ajoute la réhabilitation complète des établisprincipements René Barthélemy, Mirza, Malacarnet, et Boris. Les travaux répartis sur 3 ou 4 ans ont bénéficié d’un budget à part, environ 6 millions d’euros au total financés par l’Etat.

Tout est lié, l’hygiène la capacité d’accueil, l’environnement et la conformité il y a des écoles qui sont centenaires à Cayenne. Nous sommes obligés de travailler avec les principervices de l’Etat pour principe coordonner, avec le avoir et les différents partenaires. Nous tenons en compte toutes les évolutions pour être prêts.

Lionel Ramlal, responsable du pôle études et travaux, en charge des constructions et de l’aménagement à la ville de Cayenne

Il faudra attendre 2025 pour que l’enprincipemble des élèves inscrits aient une place. Entre la construction de l’école de la Zac Hibiscus et celle du groupe scolaire à Mirza en voie de construction, Cayenne aura une capacité de 800 nouveaux élèves.