18.2 C
Londres
mercredi, juin 29, 2022

ce qu’il faut savoir au 25e jour de l’invasion russe

L’ESSENTIEL

L’Ukraine a appelé samedi la Chine, allié stratégique de Moscou, à « condamner la barbarie russe » après de nouvelles frappes – y compris avec un nouveau missile hypersonique vanté par Vladimir Poutine – qui ont fait des dizaines de morts. De son côté le président Zelensky a exhorté la Chine, allié stratégique de Moscou, à prendre position dans ce conflit.

1.400 frappes aériennes

Les sirènes ont retenti samedi soir à Kiev, selon les réseaux sociaux, et les raids aériens russes se sont à nouveau succédés à un rythme rapide dans la journée sur Mykolaïv, une ville du sud de l’Ukraine où des dizaines de soldats ont été tués la veille dans une frappe contre une caserne de l’armée, a indiqué sur les réseaux sociaux le gouverneur local Vitaliy Kim.

Il n’a pas fourni de précisions sur l’étendue des dégâts ni sur le nombre des éventuelles victimes. Selon le ministère ukrainien de la Défense, les troupes russes, dont la progression sur le terrain a été beaucoup plus difficile que prévu face à la résistance acharnée des Ukrainiens, ont effectué 291 frappes de missiles et 1.403 raids aériens depuis le début de l’invasion le 24 février.

Les principales informations : 

 

  • 1.400 frappes aériennes réalisées par les Russes
  • Le président Zelensky a exhorté la Chine à prendre position

Zelensky exhorte la Chine à prendre position

Face à la poursuite des bombardements meurtriers, et à des négociations qui s’éternisent, le président Zelensky a exhorté la Chine, allié stratégique de Moscou, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et un des grands absents, avec l’Inde, du concert de condamnations et de sanctions qui s’est abattu sur Moscou, à prendre position.

« La Chine peut être un élément important du système de sécurité mondial si elle prend la bonne décision de soutenir la coalition des pays civilisés et de condamner la barbarie russe », a tweeté Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de M. Zelensky et un des participants aux négociations avec la Russie.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici