21 C
Londres
dimanche, juin 26, 2022

Que pensent les Montdoriens de la solution des bac fer

Avoir le point de vue des habitants du Mont-Dore sur le projet bac ferries : c’était l’objectif d’une réunion organisée mardi par l’Association des citoyens montdoriens. Preuve de l’intérêt suscité par le projet, près de 150 personnes sont venues échanger, parfois vivement, avec la présidente de la Province Sud.

Julie Straboni

Publié le 23 mars 2022 à 12h24,

mis à jour le 23 mars 2022 à 12h25

Des bateaux plus gros, un pont, une route sur du remblai comme pour la VDE (voie de dégagement est) : si les participants à cette réunion avaient des idées variées sur les solutions de désenclavement du Mont-Dore sud, ils étaient au moins d’accord sur une chose.

« Se faire caillasser, ne plus pouvoir bouger, rester chez soi tout le temps ça n’est pas possible. » « Ça fait trente-quarante ans (que ça dure), à tous problème il existe une solution. »

Des participantes à la réunion

Cette solution à moyen terme pour la Province, ce serait donc des ferrys. Un projet qui a suscité de nombreuses questions : tarifs, possibilité d’un stop à Boulari, parkings, discussions avec les habitants de Saint-Louis, rôle de l’Etat… Autant de points qui alimenteront les études de faisabilité en cours. « Les remarques étaient plutôt constructives dans l’ensemble, pour Sonia Backès.

« On va debriefer avec les services pour voir dans quel sens on avance sur les différents sujets. Jusqu’à présent on nous expliquait qu’il fallait arrêter avec les navettes maritimes parce que les gens se déplaçaient avec leurs voitures, et maintenant une partie de la population voudrait des bateaux plus gros, pour aller jusqu’à Boulari, explique la présidente de la Province Sud. S’il y a des solutions simples et pas trop chères qui permettent de régler le quotidien d’un certain nombre de personnes, pourquoi pas. »

 « Pour nous c’est une réussite, se félicite le président de l’Association des citoyens montdoriens, Florent Perrin. On a l’avis des habitants et nous allons pouvoir rendre le nôtre en toute sérénité, pour l’intérêt général. Et on a bien entendu ce qu’est venue nous dire la présidente de la Province sud. »

De nouvelles réunions avec les habitants sont prévues dans les prochains mois pour suivre l’avancée du dossier. A en croire les réactions au sortir de la rencontre, les Montdoriens sauront le lui rappeler.

La solution des bac ferries présentée aux Montdoriens, par Charlotte Mestre

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici