16 C
Londres
jeudi, août 11, 2022

Maurice : deux femmes tuées par leurs maris

Deux femmes mauriciennes ont succombé sous les coups de leurs maris. La première victime avait disparu depuis dimanche. Son corps a été retrouvé dans un champ de canne. En début de soirée, les policiers de Port-Louis sont arrivés trop tard pour mettre fin à des violences conjugales.

Fabrice Floch

Publié le 24 mars 2022 à 09h13,

mis à jour le 24 mars 2022 à 09h39

Deux nouveaux féminicides ont bouleversé l’île Maurice, ce mercredi 23 mars 2022. En début d’après-midi, les policiers ont découvert le corps sans vie de Juten Futtinagh dans un champ de canne. Lundi, un homme de 31 ans, habitant dans une localité voisine, avait signalé la disparition de son épouse. Son attitude, son témoignage, une rapide enquête de voisinage avaient alerté les inspecteurs.

Très vite, les inspecteurs ont décidé d’interroger le mari éploré. Ils voulaient comprendre, comment le corps de son épouse pouvait se trouver dans ce champ de Poste-de-Flacq. 

Finalement, ils ont découvert que le suspect aurait transporté la victime avec un ami, domicilié dans cette ville de l’Est de l’île sœur, précise L’Express de Maurice. Le meurtrier et son complice sont, depuis, entendus par la Criminal Investigation Division (CID).

Il est 17 heures, les voitures de police barrent la rue Rémy Ollier à Port-Louis. Les riverains incrédules apprennent qu’un féminicide a eu lieu, un peu plus tôt dans l’après-midi, dans un appartement voisin. L’auteur, Feizal Abdool Mohabuth, 53 ans, un habitant de Phoenix s’est rendu au commissariat de la Plaine-Verte où il a révélé son crime. 

Jaloux, il suspectait son épouse, Swaleha Khoyratty, 50 ans, d’avoir des aventures. Il lui reprochait d’avoir célébré son anniversaire en compagnie de sa fille et de son ex-mari.

Avant de passer aux aveux, il s’était empoisonné. Il a été transporté en urgence à l’hôpital de la capitale, où il est décédé en début de soirée, révèle Défimédia.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici