13.9 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

La Russie sanctionne les dirigeants de l’UE et la plupart des députés européens

Europe 1

avec AFP
17h36, le 31 mars 2022, modifié à
18h23, le 31 mars 2022
En réponse aux nombreuses sanctions prises par l’union européenne depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février, la Russie a décidé de riposter. Le ministère des Affaires étrangères a expliqué, dans un communiqué, que les dirigeants européens, ainsi que la majorité des eurodéputés, ne pourront plus entrer sur le territoire russe.

La Russie a annoncé jeudi interdire l’entrée sur son territoire aux dirigeants européens et à la majorité des eurodéputés, en réaction aux mesures punitives visant Moscou pour son intervention militaire en Ukraine.

« Les restrictions s’appliquent aux plus hauts dirigeants de l’Union européenne, y compris un certain nombre de commissaires européens et de chefs d’organes militaires européens, ainsi qu’à la vaste majorité des députés du Parlement européen, qui font la promotion de politiques antirusses », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Une liste pas encore totalement définie

Cette mesure s’applique aussi à des responsables politiques de pays membres de l’UE, ainsi qu’à des personnalités publiques et des journalistes qui « ont soutenu les sanctions illégales contre la Russie, incité à la russophobie ou violé les droits et les libertés des populations russophones », a ajouté le ministère.

La diplomatie russe n’a pas publié la liste des personnes ciblées, mais a déclaré avoir informé la représentation européenne à Moscou de cette mesure. « Nous réaffirmons que toute action hostile de la part de l’UE et de ses États membres continuera immanquablement de donner lieu à une riposte ferme », a souligné le ministère russe.

Joe Biden déjà interdit de territoire en Russie

En réaction, le camp occidental, les États-Unis et l’UE en tête, a infligé de lourdes sanctions économiques à la Russie, ciblant notamment le président Vladimir Poutine, son gouvernement et des oligarques.

Mi-mars, Moscou avait déjà annoncé une interdiction d’entrée sur le territoire russe visant le président Joe Biden et plusieurs hauts responsables américains.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici