10.5 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Montpellier, ville candidate pour être capitale européenne de la culture en 2028

La ville de Montpellier et les territoires de l’Hérault qui l’entourent, de Sète à Agde en passant par les premiers contreforts des Cévennes et Lunel, viennent de lancer leur candidature pour être capitale européenne de la Culture en 2028. #Montpellier2028.

L’annonce officielle et le lancement de la candidature ont eu lieu jeudi devant plusieurs centaines d’acteurs culturels, politiques et associatifs réunis à l’Opéra Comédie, emblématique salle de théâtre à l’italienne, de Montpellier.

« Si c’est Montpellier qui dépose sa candidature, c’est tout un archipel de territoires qui allient leurs forces », a expliqué le maire socialiste, Michaël Delafosse.

« C’est un long chemin… une construction de plusieurs mois, avec de très nombreux projets et aussi 2 sélections. Et je le crois à la clef, un titre unique pour le rayonnement de notre territoire au niveau européen ».

Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier.

Une concertation en ligne, où toutes les idées seront les bienvenues, sera ouverte dans quelques jours.

Montpellier, ville candidate pour être capitale européenne de la culture 2028, annonce officielle du 31 mars 2022.

© FTV N.Chatail

Ville en forte croissance, peuplée de 300.000 habitants, dont de nombreux étudiants, au coeur d’une métropole de près de 450.000 personnes, Montpellier a pour atouts une architecture alliant joyaux médiévaux et bâtiments ultra-modernes, des festivals de renommée internationale, notamment dans le domaine de la danse contemporaine, et des musées de premier plan comme le Musée Fabre (peinture) et le MO.CO. (Montpellier Contemporain).

Montpellier peut aussi compter sur l’Histoire, les traditions, les musées, les festivals, les théâtres, les artistes, l’architecture… Et des trésors culturels de l’Hérault, Agde la Grecque, Pézenas et Molière, Gignac, Lunel et le Pic Saint-Loup et l’âme sétoise avec ses 14 festivals, du rap aux joutes en passant par Brassens sur fond de Méditerranée et de soleil.

« On veut transformer le territoire, travailler avec la jeunesse, être une terre d’accueil pour les artistes. Nous voulons avoir des contributions culturelles européennes grâce aux jumelages ».

Nicolas Dubourg, directeur artistique de la candidature Montpellier 2028.

L’ouverture de cette cérémonie de candidature a débuté par un clip vidéo de 1 minute 10 vantant les charmes et les atouts de #Montpellier2028. En présence de la mezzo soprano Adèle Charvet, Marraine de la candidature.

La vigne, omniprésente, la faculté de médecine, qui remonte au début du XIIIe siècle, et la présence d’industries créatives, comme le studio de jeux vidéo Ubisoft, et les grands paysages autour du Pic-Saint-Loup créent un ensemble multifacettes qui « fait le lien entre ville et nature », a souligné Michaël Delafosse.

Montpellier rejoint les autres prétendantes au titre, que sont Saint-Denis, Reims, Clermont-Ferrand, Bourges, Amiens et Nice, sur les rangs pour être capitale européenne de la culture comme Marseille en 2013 et Lille en 2004.
Les dossiers de pré-candidature doivent être remis avant le 1er décembre 2022.

Une première liste de quatre villes candidates sera sélectionnée au premier semestre 2023 et la ville choisie sera désignée en 2024.
Depuis 1985, l’Union européenne désigne chaque année deux états membres dont les villes peuvent candidater à l’obtention de ce label qui, pendant un an, offre un rayonnement culturel international.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici