18.2 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Le meeting d’Emmanuel Macron… aux ambiances de Superbowl !

Ce samedi 2 mars, Emmanuel Macron a tenu son premier et unique meeting de plus de deux heures devant 30.000 personnes… avec une ambiance de Superbowl !

Fumigènes, banderoles, clapping, ola, DJ, clips vidéos, speaker… Non, ce n’était pas jour de match à la Défense Arena ce samedi, mais bien l’unique meeting d’Emmanuel Macron. Les organisateurs ont vu les choses en grand avec un spectacle pour les 30.000 personnes présentes brandissant banderoles et drapeaux. Un show à l’américaine, jusqu’à l’arrivée d’Emmanuel Macron après un long bain de foule. 

De nombreuses personnalités étaient présentes pour soutenir Emmanuel Macron ; Le premier ministre Jean Castex ainsi des membres de son gouvernement comme que Bruno Le Maire ou Olivier Véran. D’anciens premiers ministres occupaient également les premiers rangs comme Edouard Philippe ou Manuel Valls, mais également l’actrice Carole Bouquet, le réalisateur Claude Lellouch ou encore le producteur Dominique Besnehard.

Arrivée d’Emmanuel Macron au #MacronArena, au programme : long bain de foule et fumigènes pic.twitter.com/xEoB12O055

— Lucas del Castillo (@lucas_delc) April 3, 2022

Un Président-candidat qui muscle sa “jambe gauche”

Côté discours, Emmanuel Macron a voulu rappeler le bilan de son quinquennat en évoquant les mesures en matière de droit des femmes ou encore de baisse du chômage « Le chômage au plus bas depuis 15 ans […] Nous l’avons fait. »

Le jeudi 17 mars, Emmanuel Macron avait tenu une conférence de presse de quatre heure égrainant des mesures penchant à droite (retraite à 65 ans, RSA sous conditions…). Au meeting de La Défense, un coup de barre à gauche a pu se faire ressentir lorsqu’il dénonça les inégalités de ce pays en désirant lutter contre l’évasion fiscale ou en déclarant : « Je ne me résoudrai jamais à ce que l’on puisse faire des économies au détriment des Français les plus précaires. » Egalement, à propos de l’affaire Orpéa, il déclara que « nos vies valent plus que leurs profits ». Un discours du « en même temps » ayant vocation à muscler la « jambe gauche » du Président-candidat. 

Des mesures sociales mises au premier plan 

L’actuel pensionnaire de l’Élysée a également annoncé plusieurs mesures concernant le pouvoir d’achat des français en mettant en place un « compte épargne temps universel » ou encore en permettant « aux travailleurs de toucher une prime de pouvoir d’achat pouvant aller jusqu’à 6 000 euros, sans charges ni impôts. » Emmanuel Macron a également annoncé une baisse des impôts, une pension de retraite minimale de 1100 euros ainsi qu’« une revalorisation de 50 % de l’aide versée aux mamans seules. »

Le Président de la République désire de faire de la protection de l’enfance face aux harcèlements une « grande cause » de son prochain quinquennat. Il souhaite également corriger les inégalités « à la racine, permettre l’égalité des chances », notamment en matière d’égalité femme-homme

Sur fond de lumière bleue, symbolisant le rêve et la vie, Emmanuel Macron veut que la France « rattrape son retard » dans le domaine de la psychiatrie et de l’autisme. #MacronArena pic.twitter.com/ObrfTk5HUj

— Lucas del Castillo (@lucas_delc) April 3, 2022

La dénonciation d’un “danger extrémiste”

Emmanuel Macron n’a pas hésité à attaquer ses adversaires sans les nommer en avertissant sur un « danger extrémiste ». Il déclara que « Nous nous sommes habitués à voir des contre-vérités crasses et leurs théories nauséabondes sur les plateaux télé, nous nous sommes habitués à voir des partis qui se disent patriotes tout en sachant que leur parti est financé par l’étranger », une référence à peine voilée à Eric Zemmour et Marine Le Pen.

Pour conclure le meeting, Emmanuel Macron invita les électeurs de tous bords à le rejoindre en appelant à une mobilisation générale. « Rejoignez-nous » scanda-t-il.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici