18.3 C
Londres
lundi, juin 27, 2022

5 scandales alimentaires qui ont fait du bruit

Ces dernières semaines ont été marqué par un gros scandale alimentaire. Celui-ci n’est pas le premier et ne sera pas le dernier, retour sur les plus gros scandales alimentaires. Buitoni

Dernier scandale en date, depuis le 2 février, les pizzas “Fraich’up” de la marque Buitoni ont fait de nombreux cas graves de contamination, deux enfants sont morts à la suite des symptômes provoqués par la bactérie  Escherichia coli. Cette bactérie qui provoque des insuffisances rénales, se trouverait dans la gamme de pizzas “fraich’up” ; pour le moment les analyses réalisées ne donnent pas de réponse. La gamme de cette pizza a été retirée de la distribution et sa production a été arrêtée. Les 22 et 29 mars derniers, deux “inspecteurs d’hygiène approfondies” se sont rendu dans l‘usine Buitoni de Caudry dans le nord de la France. Le constat est accablant, le 1er avril dernier, un arrêté préfectoral est publié et annonce l‘arrêt immédiat de la production alimentaire sur ce site. Et pour cause, l’usine a montré un “niveau dégradé de la maîtrise de l’hygiène”, l’arrêté dénonce un «manque d’entretien et de nettoyage des zones de fabrication, de stockage et de passage» mais également la “présence de rongeurs et l’absence de moyens de protection contre l’entrée des nuisibles et de lutte contre les nuisibles efficaces et adaptés à une activité alimentaire”.

Ikea

On se souvient encore des fameuses boulettes de cheval ! Fin février 2013, le scandal explose, plusieurs clients de l’enseigne sont pris de malaise, vomis et diarrhées au même moment, juste après avoir consommer les boulettes de viande. Une série d’analyse a alors été effectué sur les boulettes Ikea, les experts ont trouvé des traces de viande de cheval mélangé à d’autres type de viande. À la suite de cette révélation, Ikea s’est empressé de retirer les boulettes de viande de sa carte dans 25 pays différents.

Lait infantile

Vague d’erreur de la part de la grande distribution, en janvier 2018, les enseignes Leclerc, Auchan et Super U ont, à la suite, reconnus qu’elles avaient commercialisé des produits infantiles Lactalis contaminé aux salmonelles. Cette affaire illustre les défaillances de fonctionnement de la grande distribution notamment en croissance depuis l’accélération de la production agro-alimentaire intensive.

Nappage au chocolat

À nouveau, la firme suédoise d’ameublement se retrouve au milieu d’un scandale. En plus des boulettes à la viande de cheval, Ikea proposait aussi des tartes au chocolat contaminé avec de la matière fécale. Ces tartes au “chocolat” ont étés consommées par plus de 6000 clients. Ikea a immédiatement retiré les tartelettes de la vente.

Les graines germées

Il semblerait que la bactérie présente dans les pizzas Butoni n’en soit pas à son coup d’essai, puisqu’en 2011, Escherichia coli avait été retrouvé dans des boites de graines germées produites en Allemagne. 47 consommateurs sont morts et 4000 personnes sont tombés malade, dans 12 pays différents, après avoir consommé le produit.

À lire aussi : Présidentielles 2022 : de quels papiers j’ai besoin pour voter ?

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici