18.2 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

l’assaillant tué par les services israéliens

Europe 1

avec AFP
06h40, le 08 avril 2022Les services de sécurité israéliens ont annoncé vendredi matin avoir tué l’auteur de l’attaque meurtrière la veille dans le centre de la métropole Tel-Aviv au terme d’une chasse à l’homme de plusieurs heures. « Le terroriste qui a perpétré l’attaque armée hier à Tel-Aviv a été localisé et neutralisé », ont indiqué vendredi matin ces responsables.

Une nouvelle attaque dans la capitale israélienne. Les services de sécurité israéliens ont annoncé vendredi matin avoir tué l’auteur de l’attaque meurtrière la veille dans le centre de la métropole Tel-Aviv au terme d’une chasse à l’homme de plusieurs heures. « Le terroriste qui a perpétré l’attaque armée hier à Tel-Aviv a été localisé et neutralisé », ont indiqué vendredi matin ces responsables précisant que l’homme, un Palestinien de la Cisjordanie occupée, avait été tué près d’une mosquée dans le quartier de Jaffa.

« Après une nuit difficile, et au terme de longues heures de travail de la police israélienne, des services de sécurité intérieurs et de l’armée, nous avons réussi ce matin (…) à resserrer l’étau autour du terroriste qui a été tué dans un échange de tirs », a déclaré dans un communiqué le commissaire en chef de la police israélienne, Yaacov Shabtai, précisant qu’aucun officier n’avait été blessé dans cet échange.

Deux morts et une dizaine de blessés

Les services de sécurité n’ont pas dévoilé l’identité de l’auteur de cette attaque ayant fait au moins deux morts et une dizaine de blessés jeudi soir en plein cœur de la métropole Tel-Aviv, mais selon les médias israéliens son nom est Raed Hazem, un Palestinien originaire du secteur de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

La semaine dernière, l’armée israélienne avait mené une série de raids dans ce secteur d’où était aussi originaire l’auteur d’une attaque fatale à cinq personnes, dont deux Ukrainiens et un policier arabe israélien, à Bnei Brak, ville juive ultra-orthodoxe située en banlieue de Tel-Aviv. Trois combattants du Jihad islamique, deuxième mouvement islamiste armé palestinien après le Hamas, avaient été tués dans des échanges de tirs liés à ces raids. Jeudi soir, le Jihad islamique avait « salué » l’attaque de Tel-Aviv.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici