15.4 C
Londres
samedi, juin 25, 2022

200 personnes rendent hommage aux victimes de la Covid au

La commune d’Ajoupa-Bouillon a accueilli, dimanche 10 avril 2022, une marche commémorative en faveur des défunts de la Covid-19 en Martinique. Un collectif d’associations a tenu à rendre hommage « aux plus de 900 victimes qui ont perdu la vie à cause de la maladie ».

Xavier Chevalier

Publié le 10 avril 2022 à 15h56,

mis à jour le 10 avril 2022 à 18h32

Plus de 200 personnes ont participé à une marche commémorative pour les victimes de la Covid baptisée  « an ti maché pou yo », dimanche 10 avril 2022.

Le départ a été donné dans la commune d’Ajoupa-Bouillon, au niveau du mini-marché, peu avant 9 heures.

Auparavant, différents élus ainsi que le maire avaient prononcé un discours qui s’est conclu par une minute de silence.

Maurice Bonté (avec le micro), le maire d’Ajoupa-Bouillon, s’adresse aux participants de la marche commémorative dimanche 10 avril 2022

©Aurélie Treuil

Les marcheurs, étaient tous vêtus symboliquement d’un haut blanc.

Moment d’intense émotion pour les personnes qui ont perdu un proche pendant la pandémie lié au coronavirus

En août dernier, j’ai contracté la Covid. Pendant une semaine, j’ai pris des « remèdes de grand-mère ». Mon état s’est dégradé, j’ai été hospitalisée deux semaines. Je suis passée proche de la mort. J’ai survécu grâce au personnel soignant. Je les remercie. Malheureusement il est impossible de sauver tout le monde, j’ai eu de la chance. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui.

Chantale, participante à la marche

Après trois heures de marche, c’est le retour au point de départ pour les participants.  De nouvelles prises de parole ont eu lieu, avant qu’un lâcher de ballons ne vienne conclure cette manifestation. 

La veille, une messe avait été célébrée pour les défunts en l’église Immaculée Conception, à Ajoupa-Bouillon.

J’ai perdu des amis très proches. Cela a été très dur car quelques fois, nous n’avons pas pu faire de veillée à cause du confinement. Les victimes ont dû être enterrées immédiatement, les familles et les proches n’ont pas forcément réussi à faire leur deuil. Cette marche c’est pour dire que l’on n’oublie pas les personnes décédées du covid sur notre territoire.

Joël Sarpon, président du collectif

Joël Sarpon, le président du collectif, organisateur de cette marche commémorative, dresse un bilan positif de cette manifestation. Il précise avoir reçu de nombreux remerciements, notamment des familles endeuillées.

De nouvelles mobilisations sont envisagées dans les prochaines semaines.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici