18.2 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Temps de parole, débat, … quelles sont les règles entre les deux tours ?

Ce soir marque l’entrée dans le second tour de la campagne présidentielle. Quelles vont être les règles que les deux derniers candidats en lice vont devoir appliquer pendant deux semaines ?

En pause depuis vendredi 8 avril à 23h59, la campagne présidentielle reprend ce soir, dès la fermeture du premier bureau de vote sur le territoire national. Et ce jusqu’aux élections du 24 avril prochain si aucun candidat n’est élu à la majorité absolue au premier tour.

Pourquoi un deuxième tour ?

Les élections en France sont des élections au scrutin majoritaire en deux tours. C’est-à-dire que si aucun candidat n’obtient la majorité absolue au premier tour, il y a un second tour. Pour accéder au second tour des élections présidentielles, il faut être arrivé premier ou deuxième au second tour. Les 14 jours séparant les élections servent au Conseil Constitutionnel d’arrêter les résultats, ou à un candidat de se retirer. Ce deuxième tour permet d‘asseoir la légitimité du futur président, qui sera donc élu à la majorité absolue.

Si l’un des deux candidats du second tour décède ou est empêché, le Conseil constitutionnel est obligé de faire recommencer de la campagne électorale.

Egalité stricte du temps de parole

Les deux candidats en course pour l’Elysée vont devoir faire face à une égalité stricte du temps de parole dans les médias audiovisuels (télévision et radio). Ce principe n’est pas appliqué sur internet. Ils auront donc une durée égale d’émissions télévisées et radiodiffusées. Ce temps d’antenne est défini par le Conseil supérieur de l’audiovisuel après consultation des candidats. Pour le second tour, il ne peut être inférieur à une heure, sauf en cas d’accord tacite entre les deux candidats.

Le respect de ces règles est contrôlé par l’Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique).

Débat d’entre-deux-tours

Le traditionnel débat entre les deux finalistes des élections présidentielles aura lieu comme toujours quatre jours avant le scrutin, donc le 20 avril, sur TF1 et France 2. Il sera également relayé en direct sur d’autres chaines d’informations et sur YouTube. Instauré depuis 1974, le débat avait réuni 16,5 millions de télespectateurs en 2017, un score plutôt faible face à un record à hauteur de 30 millions en 1988.

A lire aussi : Présidentielle : faut-il un niveau de participation minimum pour être élu ?

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici