10.5 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Boris Johnson s’est rendu à Kiev pour rencontrer Volodymyr Zelensky

Europe 1

avec AFP
16h50, le 09 avril 2022, modifié à
06h53, le 10 avril 2022
Boris Johnson s’est rendu, ce samedi 9 avril à Kiev, lors d’une visite afin de rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky, ont annoncé les gouvernements des deux pays sur les réseaux sociaux. Cette visite est la première d’un leader du G7, depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février denrier.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a entamé samedi une visite surprise à Kiev par un entretien en tête-à-tête avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, premier leader du G7 à visiter l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février.

« Le Premier ministre a effectué un voyage en Ukraine pour rencontrer le président Zelensky en personne et montrer sa solidarité avec le peuple ukrainien », a déclaré un porte-parole de Downing Street, en ajoutant que les discussions portent sur de nouvelles aides « militaires et financières ». Dans la soirée, le premier Ministre britannique a expliqué que le Royaume-Uni livrerait des blindés et des missiles antinavires à l’Ukraine.

Surprise pic.twitter.com/AWa5RjYosD

— Embassy of Ukraine to the UK (@UkrEmbLondon) April 9, 2022Une aide de 10 milliards pour l’Ukraine

« Le Royaume-Uni est le leader dans le soutien militaire de l’Ukraine, leader de la coalition antiguerre, leader des sanctions contre l’agresseur russe », a écrit Andriï Sybyga, chef adjoint de la présidence ukrainienne. Un peu plus tôt, le président Zelensky avait reçu à Kiev le chancelier autrichien Karl Nehammer qu’il a remercié pour sa visite à Kiev et à Boutcha, ville proche de la capitale ukrainienne qui est devenue un symbole des atrocités de l’invasion russe.

Vendredi, c’est la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui avait effectué une visite à Kiev pour manifester son soutien à l’Ukraine. Accompagnée du chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell et du Premier ministre slovaque Edouard Heger, Ursula von der Leyen s’était rendue à Boutcha. Ils sont allés ensemble voir les fosses communes creusées pour y enterrer des dizaines de civils

Ce samedi, la présidente de la Commission européenne a annoncé qu’une collecte internationale de fonds avait permis de réunir 10,1 milliards d’euros.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici