18.2 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

EXCLU EUROPE 1 – Les images du bombardement russe de l’usine de missiles près de Kiev

William Molinié
15h51, le 15 avril 2022, modifié à
16h26, le 15 avril 2022

L’armée russe a annoncé vendredi avoir détruit une usine d’armement située dans la banlieue de Kiev, en assurant que les frappes allaient s’intensifier pour répondre notamment à la perte de son croiseur Moskva. Europe 1 a pu se procurer en exclusivité les images de ce bombardement, qui constitue une première réaction majeure de la Russie sur le terrain.

On y dénombre au moins quatre explosions à la suite. Il n’y a pas de son, mais les images de vidéosurveillance montrent la violence des frappes. L’affichage de l’heure de l’enregistrement a une heure de retard, a précisé une source. Europe 1 s’est procurée en exclusivité ces images d’une caméra de vidéosurveillance située sur la devanture d’une société de transports dont les bureaux ont été soufflés par les frappes. Cette entreprise se trouve de l’autre côté de la rue, à une cinquantaine de mètres du site visé par des missiles russes vers 1h30 du matin à Vishneve, un district du sud-ouest de Kiev, en Ukraine.

L’électricité coupée dans le quartier

« Cinq missiles sont tombés », explique un ouvrier qui était ce vendredi matin en train de réparer les lignes électriques de haute tension. « Ça a tapé sur le complexe de cette usine, il y avait deux sites, une usine métallurgique et une autre. Les fragments ont percuté des lignes de haute tension de 35.000 et 110.000 volts. »

L’électricité et les réseaux mobiles étaient d’ailleurs défectueux ce vendredi dans le quartier. L’onde de choc des explosions a soufflé les bâtiments d’une société de transport qui jouxte le site. « Il y en a au moins pour 500.000 euros de réparation. « On ne sait pas comment on va être remboursé car sur le plan législatif, cette question n’est pas tranchée », explique Denis Maskevitch, l’avocat de la société.

Lieu de fabrication des missiles Neptune

Selon plusieurs sources, cette usine de la banlieue de Kiev fabriquait les missiles Neptune. Les mêmes missiles avec lesquels les Ukrainiens affirment avoir coulé en mer Noir le croiseur russe Moskva. De son côté, le ministère russe a annoncé la destruction d’un atelier de production de missiles dans l’usine Vizar située dans la banlieue de Kiev. L’usine Vizar est l’une des usines ukrainiennes qui fabriquent ces missiles, indique sur son site internet UkrOboronProm, la holding d’État qui chapeaute les usines d’armement ukrainiennes.

« Le nombre et l’ampleur des frappes de missiles sur des sites de Kiev vont augmenter en réplique à toutes les attaques de type terroriste et aux sabotages menés en territoire russe par le régime nationaliste de Kiev », a mis en garde le ministère russe de la Défense.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici