18.2 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Un différend entre un ancien lauréat et le comité Mister Martinique est sou

Jordy Alger-Batoul, Mister Martinique 2020/2021 s’en prend au comité Mister France Martinique. Il parle de « mensonges et d’engagements non tenus » qui lui auraient coûté, entre autres, sa 8e place à l’élection nationale. Le comité porte plainte pour diffamation.

Le samedi 16 janvier 2021, Jordy Alger-Batoul est sacré Mister France Martinique 2020/2021 face à 9 autres candidats. Mais pendant son année de règne, il ne participe à aucun événements à cause de la crise sanitaire.

Jordy Alger-Batoul lors de son élection de Mister France Martinique

©Xavier Chevalier

Avec un brin de nostalgie, il se remet en mémoire un événement à Ducos, le 8 mars, dans le cadre de la journée du droit des femmes ou une autre cérémonie au Diamant à l’invitation du maire.

Le jeune homme de 22 ans, estime que cette aventure lui permet de mieux s’ouvrir aux autres, de prendre la parole en public et de vaincre sa timidité, lui qui se considère comme réservé. C’est un exercice dans lequel il se sent de plus en plus à l’aise.

S’il estime que cette expérience est plutôt positive il retient aussi des aspects qu’il juge négatifs. « En grande partie à cause du comité de Martinique » insiste-t-il. Il parle de fortes tensions en particulier lors de l’élection nationale à Montpellier, le 8 mai 2021.

Je voulais porter au plus haut les couleurs de la Martinique. Mais je n’ai pas pu. Le comité a interrompu le partenariat avec le coiffeur alors qu’il y avait un prestataire. J’ai dû payer de ma poche. Je ne sais pas pourquoi « ils » ont fait cela. Le jour de l’élection, un costume devait être mis à disposition par un sponsor. Les autres candidats m’ont fait remarqué qu’il n’avait pas d’ourlets comme stipulé dans le règlement. Heureusement j’avais pris d’autres costumes personnels. Je suis donc allé sur scène avec un des miens. J’ai appelé le prestataire pour lui expliquer après l’élection. Je me suis excusé. Il a très bien compris mon choix. Le comité m’avait dit qu’à la fin de mon règne, j’aurais des lots pour me dédommager. J’en ai reçu un seul. Et encore je l’ai eu car le partenaire me l’a remis en main propre..

Jordy Alger-Batoul, Mister Martinique 2020/2021

Des reproches que rejette en bloc, Yohan Pascalin, le président de Mister France Martinique. Il livre une version différente et précise qu’une plainte pour diffamation publique a été déposée à l’encontre de son ancien protégé. 

Je ne veux pas trop rentrer dans les détails, je laisse la justice trancher. Jordy a eu un comportement déplacé durant toute cette année. J’ai interrompu le partenariat avec le coiffeur car il ne s’est pas présenté à trois manifestations lors de la préparation des candidats pour le titre 2021/2022. Concernant le costume qu’il devait porter sur scène, le prestataire ne lui a pas fait d’ourlets, mais lui a montré les manipulations à effectuer. Nous sommes un tout jeune comité. Nous ne lui avons jamais promis aucun cadeau. Il nous a toujours dit que sa mère faisait tout pour lui. Je lui laisse donc le soin de lui offrir tous les présents qu’elle souhaite.

Yohann Pascalin, président du comité Mister France Martinique

Le comité appuie ses arguments sur des factures, comme celle du coiffeur (728€), le billet d’avion, le coût de l’hôtel, lieu de l’élection nationale, mais aussi une conversation sur un réseau social, où pour se déplacer jusqu’au Robert, le jeune homme demande « de ne pas oublier les 10€ d’essence »…

Jordy Alger-Batoul a terminé à la 8e place de l’élection nationale. Il prétendait à mieux et met donc en cause le comité, accusé de « mensonges et d’engagements non tenus ».

Le différend est soumis à l’appréciation de la justice.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici