10.5 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Présidentielles 2022 : journée de manifestation

Plusieurs manifestations ont eu lieu ce samedi 16 avril dans toute la France. La capitale était scindée en deux camps entre une manifestation “anti extrême droite” et une manifestation “anti Macron”. Récit de cette journée de manifestations. Manifestation “anti extrême droite”

Ce premier rassemblement a débuté aux alentours de 14h sur la place de la Nation à Paris. Tous se sont donnés, rendez-vous pour contester et faire barrage. Deux revendications majoritaires : combattre à tout prix l’extrême droite et manifester leur colère concernant les résultats du premier tour.

Dans les rangs de ces manifestants, des femmes et hommes, jeunes et moins jeunes. Certains manifestent et votent pour la première fois, c’est le cas de Guillaume (20 ans), il nous parle de sa déception concernant les résultats du premier tour, il ajoute « Je vais voter Macron à contre coeur, par ce que je pense que Le Pen est une vraie menace. “Je vais voter Macron mais dimanche soir à 20h on commence déjà à lui faire la guerre». Isabelle (53 ans), enseignante, nous explique qu’elle participe à cette manifestation car elle ne veut “pas de fascisme” elle précise qu’elle ne votera pas au second tour “Je pense que Le Pen est pire que Macron, mais Macron a détruit le service public et l’éducation“. Tous se retrouvent autour de La défense des « libertés fondamentales », Paul, 25 ans, dit être là pour “la solidarité” il rajoute que “la montée de l’extrême droite me fait peur, on doit se poser la question de ce qu’on doit faire pour réagir“ il rajoute qu’il “votera pour faire barrage“. Ces trois personnes interrogées ont confié avoir voté Jean-Luc Mélenchon au premier tour.

Le centre de commandement de police de Paris a annoncé 7000 manifestants, le ministère de l’intérieur en a annoncé 9200.

Crédit photo : Eline Roussel Manifestation “anti Macron”

Autre manifestation ce jour à Paris, la manifestation « anti-Macron » aux couleurs : bleu, blanc et rouge. Plusieurs hommes politiques de droite tels que Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot avaient donné rendez-vous aux manifestants place de Fontenoy à 15h. Sous le soleil, les drapeaux français bougent au rythme de la musique électronique qui donne le tempo de la manifestation.

 Les manifestants sont de tout âges, Kevin, un des plus jeunes, explique qu’il est ici car “l’avenir de notre pays est en danger” il rajoute ” je pense que c’est un devoir pour nous de s’occuper de notre avenir par ce qu’on est à un moment où ça va plus” . Il explique qu’il a voté Éric Zemmour au premier tour et votera Marine Le Pen au second. Egalement présente, Laurence 56 ans, manifeste pour “défendre les libertés fondamentales de mon pays” et juge que Emmanuel Macron a “mis en place une dictature“, en faisant notamment référence au vaccin contre le COVID-19. La manifestation s’est close sur un discours de Florian Philippot, la tête du parti des “Patriotes” organisateurs de la manifestation.

Crédit photo : Eline Roussel

D’autres manifestations ont eu lieu en France, au total, le ministère de l’intérieur annonce que 23 000 personnes auraient manifesté partout en France.

À lire aussi : Présidentielles 2022 : et la proportionnelle dans tout ça ?

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici