16.2 C
Londres
lundi, juin 27, 2022

La messe de Pâques en direct depuis la cathédrale de Basse-Terre, retransmi

La fête de Pâques, est l’une des célébrations les plus importantes pour les Chrétiens. Elle célèbre la Résurrection du Christ. Un moment fort pour lequel Guadeloupe La 1ère, Martinique La 1ère et Guyane La 1ère, se mobilisent afin de permettre à tous d’assister à la traditionnelle messe pascale.

Le dimanche 17 avril , Guadeloupe La 1ère retransmettra la messe de Pâques en direct de la Cathédrale Notre-Dame de la Guadeloupe, à Basse-Terre. 

Un événement à suivre en direct Télé-Radio-Web ainsi que sur les réseaux sociaux en Facebook live, dès 9h25 sur la page de Guadeloupe La 1ère, et  en simultané sur Martinique La 1ère et Guyane La 1ère.

La messe sera célébrée par le Père Gérard Foucan, autour du thème  : « Jésus face à nos misères ».

Cathédrale Notre-Dame de la Guadeloupe, à Basse-Terre.

©Guadeloupe La 1ère

Dès 5 heures du matin, vous pourrez suivre en direct télé, la messe de Pâques de France 2, suivie de la bénédiction Urbi et Orbi en Eurovision, prononcée par le Pape François, depuis le Vatican.

Lors de la fondation de la paroisse en 1713, les Capucins installés de l’autre côté de la rivière aux herbes dans les années 1670 construisirent une chapelle puis, en 1736, une église en maçonnerie. 

Transformée en maison de ville pendant la période révolutionnaire, elle fut rendue au culte en 1802.
Le bâtiment bénéficia d’aménagements importants au cours du XIXe siècle avec, notamment l’adjonction de bas-côtés.
A la création de l’évêché en 1850, l’église Saint-François fut érigée en cathédrale avant d’être consacrée en 1877 au titre de Basilique mineure dédiée à Notre-Dame de Guadeloupe.

Sa façade occidentale en pierres de taille volcaniques met en évidence un vocabulaire classique utilisant des pilastres à chapiteaux doriques. L’intérieur la Cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe, doté d’une voûte en bois, bénéficie d’une décoration soignée. On peut y admirer des éléments d’orfèvrerie liturgique en argent doré et argent : ciboire (1748), calice et plateau (1750), ostensoir (1704, restauré en 1920), boites aux saintes huiles.

Les bâtiments annexes sont le siège du diocèse. Le clocher, rénové, a été construit en 1837 sur une terrasse. Il est séparé de la cathédrale, comme souvent en Guadeloupe, région à fort risque sismique.

La cathédrale est classée monument historique depuis 1975.

La cathédrale possède le caveau des évêques de la Guadeloupe où sont inhumés :

  • Mgr Boutonnet (1802-1868)
  • Mgr Reyne (1824-1872)
  • Mgr Genoud (1860-1945)
  • Mgr Oualli (1928-2002)
  • Mgr Cabo (1932-2019)
Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici