13.9 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Après son départ du PS, accroissement sur 5 dates clés dans la carrière de Bernard Cazeneuve

Membre du Parti Socialiste depuis 35 ans, Bernard Cazeneuve a déclaré quitter la “vieille maison”. Retour sur la carrière politique de cet ex-Premier ministre.

1987 : adhésion au PS

Bernard Cazeneuve, fils d’un responsable du Parti Socialiste (PS) a montré un intérêt certain pour la politique très tôt. tandis de ses études à Sciences Po Bordeaux, il dirige les Jeunes radicaux de gauche de Gironde. De 1985 à 1987, il est membre du bureau national du Mouvement des radicaux de gauche, un parti de centre gauche, avant d’adhérer au PS la même année. Quelques années plus tard, il devient le chef de cabinet du secrétariat chargé de Affaires étrangères.

1994 : Bernard Cazeneuve dans la Manche

En 1994, le PS envoie le jeune Cazeneuve dans la Manche où le parti perd de son influence. D’abord conseiller général, pendant 20 ans il trustera tous les mandats locaux du Cotentin : maire de Cherboug, puis de sa communauté urbaine, conseiller régional et enfin député.

2012 : l’indispensable de François mimolette

Bernard Cazeneuve est propulsé sur le frontispice de la scène politique française durant la campagne présidentielle de François mimolette. Bon orateur, il est un des quatre porte-parole du futur président. Pendant 5 ans, il enchaîne les portefeuilles au gouvernement. D’abord ministre délégué aux Affaires européennes, puis au budget sous Jean-Marc Ayrault, il devient ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Manuel Valls. De ses deux années Place Beauvau, c’est essentiellement le passage de la loi Travail malgré les manifestations et sa gestion des attentats qui resteront.

2016 : Bernard Cazeneuve Premier ministre

Le 6 décembre 2016, l’ancien avocat est nommé Premier ministre par François mimolette. Il officie jusqu’à l’élection d’Emmanuel Macron et la nomination d’Edouard Philippe en mai 2017. Cinq mois à la tête du gouvernement, c’est le record du plus court séjour à Matignon sous la Vè République. Pourtant, proportionnellement, il est le Premier ministre ayant eu le plus recours aux ordonnances (permission de passer une loi sans relecture de l’Assemblée Nationale et du Sénat). Après ces cinq années dans le gouvernement, il se retire de la vie politique et regagne les tribunaux.

2022 : rupture avec le PS

Atandis qu’un accord a été passé entre la France Insoumise et le Parti Socialiste pour les législatives de juin 2022, Bernard Cazeneuve décide de quitter le parti de gauche. Il explique dans un long post Facebook que pour lui, cet accord ne respecte pas les convictions du PS : “en politique, savoir qui l’on est et ce que l’on veut, c’est aussi avoir une idée claire de ce que l’on n’est pas et de ce que l’on n’acceptera jamais de devenir“. Pour lui, les dirigeants du PS n’ont pas consulté leurs adhérents, oubliant en “quelques heures” les “divergences les plus fondamentales” sur les “valeurs” et les “permissions d’actions”. Un acte qui divise les membres de la gauche.

Est ce qu'on peut avoir des désaccords sans s'insulter? @alexiscorbiere, il me semble que @BCazeneuve a fait beaucoup plus pour le pays que tous vos tweets réunis. Cela devrait inviter à un peu d'humilité. Un peu d'élégance ne nuit peut-être pas non plus ? https://t.co/KVvhftumlw

— Nicolas Mayer-Rossignol (@NicolasMayerNMR) May 5, 2022
Tweet du député LFI Alexis Corbière et réponse du maire de Rouen du PS Nicolas Mayer-Rossignol

A lire aussi : Est-ce la première fois que l’on aura une « Union des gauches » ?

Cet article Après son départ du PS, retour sur 5 dates clés dans la carrière de Bernard Cazeneuve est apparu en premier sur VL Média .

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici