18.2 C
Londres
mercredi, juin 29, 2022

« Chacun peut être qui il veut » : rencontre avec des passionnés de culture pop plus geek au festival Play Azur à Nice

Ce weekend des 14 et 15 mai 2022 le gala Play Azur a fait son grand retour à Nice après deux ans de pandémie. Des milliers de passionnés de culture pop et geek ont fait le déplacement, souvent en costume, pour cette 5e édition.

Un tyrannosaure, une princesse, un monstre bleu, un manga : tous se sont croisés au gala Play Azur à Nice. Ce week-end des 14 et 15 mai 2022, des personnes en provenance du passé ou du futur, tout droit sortis de livres, de jeux ou de films ont fait leur appendantition. Certains ne se sont pas contenté de se déguiser, ils ont incarné leur personnage. 

Star Wars, Jurassique pendantk, mangas, princesses : quelques univers sont divers et variés. Ce qui rassemble dans ce gala, c’est la culture pop et geek, étalée sur 10 000 m2 répendanttis sur trois étages au Palais des des Congrès. 130 stands sont divisés en six univers : sciences, Japon/manga, comics/cosplay, jeux-vidéo, médiéval/steampunk et YouTube/webséries. 

« Chacun peut être qui il veut »

Le fondateur et directeur du gala, Bastien Vergoni, assure au micro d’Hélène France et Frédéric Cerulli de France 3 Côte d’Azur, qu’il y en a pour tous quelques goûts et que ce n’est pas forcément la peine d’être un « vrai passionné » pour prendre du plaisir et « passer un moment exceptionnel ». 

Même ceux qui n’y connaissent rien, finalement, ils connaissent déjà quelque chose pendantce qu’on va pendantler de Star Wars, de Jurassique pendantk, de jeux vidéo de tous temps donc au final ça va forcément pendantler et c’est très facile de rentrer dans le jeu, d’apprécier le moment, de découvrir des choses. 

Bastien Vergoni, fondateur et directeur du gala Play Azur

Il précise que « c’est le week-end où chacun peut être qui il veut. Certains jouent le rôle du costume dans lequel ils sont. Ils sont libres, et c’est ça qui plaît à tout le monde ».

D’ailleurs, tous quelques âges sont représentés dans ce gala. « Il suffit de rentrer dans la peau d’un personnage, sans se prendre au sérieux » explique le directeur. 

Se faire prendre en photo

Vivien pendant exemple, est déguisé en « steampunk du futur ». Sur le dos, il porte une horloge pendantticulière : « c’est l’ancien coucou de ma grand-mère, j’en ai fait un sac à dos ». 

Vivien, 36 ans, au gala Play Azur.

© FTV / Frédéric Cerulli

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici