18.3 C
Londres
dimanche, juin 26, 2022

L’accordéon est de retour en Limousin malgré la COVID 19

Les galas reprennent peu à peu pour le plus grand plaisir des amateurs de musette, même si la crise sanitaire laisse encore des traces.

Mercredi 18 août, 140 amateurs ont dansé au son du piano à bretelle à l’occasion du 56ème festival du Mont Gargan qui se tient jusqu’au 21 août. Huguette a fait le déplacement de Saint Gence en Haute Vienne pour ce bal en plein air : « On revit après des mois de Covid où on ne pouvait plus se rencontrer, où il n’y avait plus de convivialité. C’est formidable de retrouver cette ambiance ».

Le bal en plein air du festival du Mont Gargan

 

Car l’accordéon reste une tradition très ancrée en Limousin. Dans les années 50 et 60, il rythmait les bals du samedi soir avant d’être peu à peu remplacé par des musiques plus actuelles.

Mais les anciens n’ont pas oublié le son de leur jeunesse et continuent à fréquenter les thés dansants. Bernard Rual donne 80 galas par an. Pour cet accordéoniste professionnel : « Les thés dansants reprennent dans les dancings. Dans les salles des fêtes, c’est plus compliqué. Quelques associations organisatrices continuent à être un peu fébriles, sans trop savoir ce qu’elles peuvent faire. Mais les passionnés sont bien au rendez-vous ».

 

Tour du Limousin

Ce jeudi 19 Août 2021, Les amis de Jean Ségurel joueront à Chaumeil, sur le parcours du tour du Limousin. Une trentaine de musiciens se succéderont sur scène entre 9h et 20h à l’occasion de la 3ème étape Bugeat-Lubersac.

Ce gala a été dans un premier temps prévu le 5 août. Mais quand les organisateurs ont appris que la course cycliste passait par Chaumeil, ils ont décalé la date.

Pendant très longtemps, Chaumeil a vibré au son de l’accordéon de Jean Ségurel pour la course du Bol d’Or des Monédières.

 

Annulations

La crise sanitaire continue malgré tout à laisser des traces. Ainsi, le festival d’accordéon de Chamberet est une nouvelle fois annulé cette année.  

Pour Bernard Rual, son organisateur : «On a dû prendre la décision fin juin pour des questions d’organisation. Pour assurer notre équilibre financier, on ne pouvait pas se permettre de ne faire que la moitié des entrées. Il y avait encore trop d’incertitudes »

Le festival de Chamberet accueille d’ordinaire 6000 personnes venues de toute la France sur 4 jours.

Les 17 et 18 octobre, Bernard Rual envisage d’organiser un concert « pour marquer le coup » si la situation sanitaire le permet. 

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici