13.9 C
Londres
mardi, juin 28, 2022

Toujours trop de morts sur nos routes

Le nombre de morts sur nos routes dépasse déjà celui de 2020 à ce même stade de l’année. On décompte 32 morts dans les accidents de la route et les jeunes restent les plus touchés. 

Medriko Peteisi (Stéphanie Chenais)

Publié le 23 août 2021 à 11h03,

mis à jour le 23 août 2021 à 11h20

Au 19 août 2021, nous sommes à 32 morts sur nos routes calédoniennes indique la DITTT. C’est deux morts de plus qu’à la même période en 2020. Sur ces 32 décès, près de 70% des victimes ne portaient pas la ceinture.

Malgré les nombreuses campagnes de prévention de la sécurité routière, le port de la ceinture n’est toujours pas devenu un geste automatique auprès des Caledoniens, déplore Muriel Münkel, présidente de l’association prévention routière en Nouvelle-Calédonie. « Ça fait presque 30 ans que la ceinture est obligatoire à l’avant en Nouvelle-Calédonie, partout sur le territoire, et quinze ans maintenant que c’est obligatoire à l’avant comme à l’arrière. Et en quinze ans, manifestement le message n’est pas passé. Nous constatons notamment sur nos interventions en stations-services que souvent les personnes ne sont pas attachées ou même que les enfants n’ont pas de dispositif de retenue adapté à leur morphologie. »

Les précisions de Muriel Münkel

L’alcool, la prise de stupéfiants, la vitesse et le défaut de permis sont aussi des facteurs d’accidents mortels sur notre territoire. En termes d’âge, nos jeunes restent les premières victimes de la route. La DITT décompte 19 morts âgés entre 18 et 34 ans depuis le début de l’année. 

Cinq piétons décédés

La DITTT note aussi une augmentation des modes d’accidents dit vulnerables ou doux pour 2021. « On a quatre conducteurs de deux roues à moteur et cinq piétons qui sont décédés depuis le début de l’année, ce qui est quand même un taux assez élevé. A titre de comparaison, sur l’ensemble de l’année 2020, nous avions trois piétons décédés et deux motards », détaille Dominique Doppler-Lecoeur, en charge de l’observatoire de la sécurité routière en Nouvelle-Calédonie au sein de la DITT.

Jusqu’à maintenant le mois le plus meurtrier reste le mois de mars, avec huit morts pour six accidents, alors que la Calédonie était en période de confinement. En 2020, 47 personnes au total sont mortes d’un accident de la route sur notre territoire. Par rapport au nombre d’habitants, la route calédonienne a fait 3 fois plus de morts qu’en Métropole. Espérons que l’année 2021 ne vienne pas égaler ce triste constat. 

Le reportage de Medriko Peteisi :

Trop d’accidents sur nos routes

 

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici