18.3 C
Londres
dimanche, juin 26, 2022

Les talibans menacent les Etats-Unis en cas de présence prolongée en Afghanistan

Joe Biden a émis l’hypothèse de quitter l’Afghanistan après le 31 août pour terminer les évacuations de civils. Les talibans ont annoncé refuser tout délai supplémentaire d’une présence occidentale dans le pays.

“Si les Etats-Unis ou le Royaume-Uni demandent plus de temps pour poursuivre les évacuations, la réponse est non. Ou il y aura des conséquences” a déclaré le porte parole des talibans, Suhail Shaheen, sur Sky News. La tension monte entre le bloc allié et les talibans en Afghanistan.

Le président Joe Biden a ouvert la porte hier à une présence prolongée des Etats-Unis sur le territoire afghan. Le dirigeant souhaite finir toutes les opérations d’évacuation avant de quitter l’Afghanistan. “Il y a des discussions en cours entre nous et l’armée au sujet de la prolongation. Nous espérons ne pas avoir à prolonger, mais il y aura des discussions, je suppose, sur l’état d’avancement du processus” explique Joe Biden.

Un départ normalement prévu pour le 31 août

Les Etats-Unis ont signé un accord de paix avec les talibans en février 2020 à Doha. Ni les alliés, ni le gouvernement afghan ne font parti des signataires. Celui-ci prévoyait le départ de toutes les troupes américaines avant le 31 août du territoire américain. Le processus est déjà enclenché mais la situation actuelle en Afghanistan amène les autorités américaines à sans doute prolonger cette date.

Les talibans l’ont annoncés, ils ne feront aucune déclaration concernant l’annonce de leur futur gouvernement tant que les soldats américains seront encore sur le territoire. La situation reste encore floue en Afghanistan et les dirigeants du G7 doivent se réunir demain d’urgence pour discuter autour de ce thème.

Les Britanniques ne sont pas liés à cet accord de paix et compte bien rester sur le territoire tant que les évacuations ne seront pas finies. Elle compte sur l’appui des Etats-Unis et des talibans pour finaliser les opérations. “Les talibans auront le choix entre chercher à collaborer avec la communauté internationale et montrer qu’ils veulent faire partie du système international” ou “dire qu’il n’y a pas d’opportunité” de rester a expliqué le secrétaire d’Etat britannique chargé des forces armées sur Sky News.

Pour le moment, les Etats-Unis ont déjà rapatrié plus de 28 000 personnes. Le Royaume-Uni a ramené plus de 5100 personnes dont 3000 afghans. La France a accueilli plus de 600 réfugiés sur son territoire.

La France juge « nécessaire » un « délai supplémentaire », au-delà du 31 août, pour mener à bien les évacuations de personnes à risque d’Afghanistan, après la prise de pouvoir des talibans, a indiqué le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian #AFP pic.twitter.com/u4tBy7Ey9t

— Agence France-Presse (@afpfr) August 23, 2021

A lire aussi : Les talibans prennent possession de Kaboul

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici