15.4 C
Londres
samedi, juin 25, 2022

Sayed Sadaat, ex-ministre afghan, s’est reconverti dans la livraison de repas pour un groupe Allemand

À 49 ans, Sayed Sadaat, qui a exercé en tant que ministre de la communication en Afghanistan jusqu’en 2018, parcours aujourd’hui Leipzig à vélo afin de livrer des repas.

« Ce n’est pas parce que vous avez été ministre que vous ne devez pas travailler et ne rien faire », a déclaré l’ex-ministre afghan dans une interview pour le Reuters rapportée par Le Parisien. Diplômé en technologies de l’information et en télécommunications, Sayed Sadaat a exercé en tant que ministre de la communication en Afghanistan jusqu’en 2018. Arrivé à l’automne 2020 en Allemagne, l’homme de 49 ans n’est cependant jamais parvenu à trouver un emploi correspondant à ses qualifications.

Cependant, pour Sayed Sadaat, pas question de rester sans rien faire. Face à la nécessité de trouver une source de revenus stable, l’ancien ministre s’est récemment lancé dans la livraison de repas. Aujourd’hui, il parcours ainsi la ville de Leipzig à vélo, pendant près de 6 heures par jour, afin de livrer leurs commandes aux clients de Lieferando, précise le Huffington Post. Un travail dont il affirme être très fier. « Avant, j’étais un ministre au service des gens, et maintenant, je suis coursier pour Lieferando, je livre des gens. C’est toujours servir les gens ! » explique-t-il.

L’ancien ministre afghan, qui suit en parallèle de son travail des cours d’allemand, invite ainsi tous les autres politiciens qui seraient dans une situation similaire à suivre son exemple. « J’aurais pu être l’un de ces ministres corrompus, j’aurais pu gagner des millions de dollars, acheter des immeubles ici, des hôtels à Dubaï et je n’aurais pas eu besoin de travailler », poursuit-il. « Mais je suis fier, mon âme est en paix et je n’ai pas à me sentir coupable de quoi que ce soit. Je fais un travail ordinaire et j’espère que d’autres politiciens suivront la même voie pour travailler avec le public plutôt que de rester cachés. »

À lire aussi : Explosions à l’aéroport de Kaboul : l’État islamique revendique l’attaque

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici