31.4 C
Londres
jeudi, août 11, 2022

Covid-19 : L’OMS préoccupée par le nouveau variant « Mu »

Identifié pour la première fois en janvier dernier en Colombie, le variant Mu aussi appelé variant colombien inquiète l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’alerte a été donnée cette nuit par l’OMS concernant le nouveau variant B.1.621. Tout droit venu de Colombie, ce dernier a été classifié comme “variant à suivre” notamment parce qu’il pourrait présenter un risque “d’échappement immunitaire“. En d’autres termes, le variant Mu pourrait résister aux différents vaccins grâce à la présence de mutations retrouvées lors des analyses. Le docteur Roger Rua, invité sur CNEWS, s’interroge sur l’efficacité des vaccins actuels face aux nouveaux variants mutants.

La crainte d’une propagation fulgurante à travers le monde

Même si pour le moment la majorité des scientifiques et autres professionnels de santé relativisent, le variant Mu gagne du terrain. Il a déjà été détecté en Europe et dans plusieurs pays d’Amérique du Sud. “Bien que la prévalence mondiale du variant Mu parmi les cas séquencés ait diminué et soit actuellement inférieure à 0,1%, sa prévalence en Colombie (39%) et en Équateur (13%) a constamment augmenté ” explique l’OMS. L’inquiétude la plus perturbante qui règne autour de ce variant colombien serait qu’il reproduise le même schéma que le variant Delta. C’est-à-dire qu’il présente un risque de contagion plus élevé et qu’il prenne une longueur d’avance sur les autres variants au vue des chiffres actuels.

Depuis fin 2020, l’OMS a décidé de classer les nouveaux variants dans deux catégories distinctes : “variants à suivre” et “variants préoccupants“. Pour le moment, l’organisme répertorie cinq variants à suivre dont le variant Mu et considère quatre autres variants préoccupants comme le variant Alpha ou encore le variant britannique (présent dans plus de 160 pays).

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici