7.9 C
Londres
vendredi, janvier 28, 2022

La guerre des mots entre l’Inde et le Pakistan, qui s’accusent d’extrémisme à l’ONU

Côme Bastin, édité par Gauthier Delomez avec AFP
13h19, le 29 septembre 2021

La tension est montée entre les représentants des deux pays ce week-end à l’ONU. Alors que le Premier ministre pakistanais Imran Khan a accusé l’Inde de “faire régner la terreur” sur les musulmans, la délégation indienne lui a répondu que le Pakistan nourrissait “des terroristes pour frapper ses voisins”.

La guerre des mots est déclarée entre l’Inde et le Pakistan. Tout au long du week-end, les ennemis jurés du sous-continent indien ont échangé des insultes à la tribune de l’Organisation des nations unies (ONU). Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a accusé vendredi l’Inde de “faire régner la terreur” sur les musulmans, ce qui a entraîné une vive réaction de la délégation indienne. En réponse, une jeune diplomate, citée par Indian Express, a affirmé que le Pakistan nourrissait “des terroristes pour frapper ses voisins” et “se rend coupable de génocide culturel envers ces minorités religieuses”.

L’ONU veut croire à un retour possible du dialogue

Pour News 18, la colère de l’Inde a redoublé en réalité depuis la chute du gouvernement afghan. À New York mardi, le Premier ministre indien Narendra Modi a une nouvelle fois dénoncé le soutien du Pakistan envers les talibans. Aux côtés de Joe Biden, Modi s’est prononcé pour un “examen étroit et une surveillance du rôle du Pakistan en Afghanistan, son rôle sur la question du terrorisme”, comme l’a rapporté le ministre des Affaires étrangères indien Harsh Vardhan Shringla.

Dans son discours, Imran Khan a affirmé que les talibans ont promis de respecter les droits humains et a encouragé la communauté internationale à dialoguer avec eux. Malgré le déchirement entre le Pakistan et l’Inde, deux puissances du sous-continent indien, le journal Jarzé Hindou rapporte que l’ONU veut croire à un retour du dialogue possible entre Islamabad et New Delhi.

Dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici