12.4 C
Londres
jeudi, octobre 28, 2021

une journée dédiée aux parcours réussis d’anciens b

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

L’Etat et le Département organisaient ce mardi une journée dédiée aux bénéficiaires du RSA ayant réussi à se former et à se réinsérer, ou à créer leur propre activité. Plusieurs d’entre eux ont pu témoigner et échanger sur leurs expériences au cours de cette opération baptisée “Fier de mon parkour”.

HA avec Loïc Mussard

Publié le 12 octobre 2021 à 18h22,

mis à jour le 12 octobre 2021 à 19h43

Aïcha, une jeune maman de 28 ans qui vient d’être embauchée en CDD. Marie-Eve, une pâtissière de 54 ans qui se lance dans la création de sa propre entreprise. Lucille et Jean-David, un jeune couple qui porte un projet immobilier à destination des étudiants. Tous ont en commun d’être des bénéficiaires du RSA ayant réussi à rebondir en trouvant une voie de réinsertion.

Réunis dans la salle du Kerveguen, à Saint-Pierre, ils ont pu partager leurs expériences et échanger avec d’autres professionnels sur leurs projets, à l’occasion d’une journée qui leur était consacrée.

Organisé par l’Etat et le Département, cet évènement baptisé “Fier.e de mon parkour” avait en effet pour ambition de valoriser les parcours professionnels réussis de ces personnes aux profils variés.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Insertion : fier de mon parcours

97 000 bénéficiaire du RSA à La Réunion

Cette journée intervient un an après la signature de la convention sur la recentralisation du RSA. Pour rappel, depuis le 1er janvier 2020, le RSA, qui représente à La Réunion un budget annuel de 600 millions d’euros, n’est plus financé par le Département, mais par l’Etat.

C’est ainsi la Caisse d’allocations familiales de La Réunion (CAF) qui assure désormais la gestion et le paiement des 97 000 bénéficiaires du RSA à La Réunion.

Une véritable “révolution administrative” qui a notamment permis au Conseil départemental de “renforcer l’offre d’insertion et l’effet de levier des dispositifs d’insertion des bénéficiaires dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté”, comme l’explique le président Cyrille Melchior.

Regardez l’interview de Cyrille Melchior sur Réunion La 1ère :

Cyrille Melchior, président du conseil départemental de La Réunion

Le nombre d’allocataires du RSA en baisse

L’heure était aussi au bilan. L’année 2021 marque la tendance à la baisse du nombre d’allocataires du RSA. On en recensait 97 748 en juin dernier sur le territoire réunionnais, alors que la barre des 100 000 bénéficiaires avait été dépassée en 2019 et en 2020 (respectivement 100 688 et 101 593 usagers).

L’Etat considère ainsi que le dispositif d’accompagnement fonctionne,
avec plus de 8 nouveaux bénéficiaires sur 10 qui sont orientés automatiquement, “dont 80% dans un délai court de moins d’un mois”.

D’après les données transmises par la préfecture de La Réunion, les bénéficiaires du RSA ont été orientés par :

  • le Pôle Emploi dans 36% des cas
  • le Conseil départemental dans 29% des cas
  • les Missions locales dans 23% des cas
  • la CAF dans 12% des cas  

Frédéric Turblin, directeur de la Caf (Caisse d’allocations familiales)

©Réunion la 1ère

 

- Advertisement -spot_imgspot_img
Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici